Un Big Bang pour le vélo et le magasin

A l‘image de la MB RACE dont il est l’initiateur, Vincent HAZOUT voit et pratique le vélo en mode Ultra avec ses 2 magasins Culture Vélo de Cluses et Sallanches.

Le fait de vivre au Pays du Mont Blanc et coeur d’un des plus beaux terrains de jeux pour le sport qui puisse exister, nous a donné une sensibilité particulière à ce phénomène.

Au magasin, nous avons d’abord perçu l’impact de la montée en puissance du phénomène “ Trails ” qui se développait dans la vallée par un certain tassement de l’activité sur le VTT X-Country. Nos clients, amateurs de challenges sportifs, sont passés petit à petit au Trail car le format court du VTT, qui dominait il y a encore quelques années, ne leur correspondait plus. Il faut bien souligner qu’ici, en pays de montagne, la dimension multidisciplinaire des activités sportives est très forte du fait de l’alternance montagne été, montagne hiver aux conditions climatiques très marquées.

Ensuite est arrivé l’UTMB à Chamonix qui fut le catalyseur du phénomène dans le milieu de l’outdoor. L’Ultra Trail du Mont Blanc, la plus grande course de Trail jamais organisée en Europe. Un must.

L’engouement a été spectaculaire sans qu’aucune étude ne puisse le prédire. La course “ de tous les superlatifs ” a rencontré un public dont les attentes existaient mais n’avaient jamais été satisfaites. L’appel d’air était énorme. La trace était faite et pour nous, elle était limpide.

C’est de cette inspiration et de ce constat qu’est née la MB RACE. Une course qui est avant tout une aventure et un challenge avec soi-même, plus qu’une épreuve de vélo. L’objectif était également de créer dès le début de saison (1ère quinzaine de juillet) un événement de nature à mobiliser notre région autour du vélo, à un moment où la saison touristique n’est pas pleinement lancée. La MB RACE, c’était aussi une manière de renouer avec nos clients en manque d’engagement, qui ont ainsi retrouvé le goût du vélo et par conséquent, le chemin du magasin.

D’autant que le profil de clientèle qui se dessine derrière ces adeptes de l’aventure à vélo est très intéressant pour nous ; le besoin de conseils sur le matériel technique qui correspond à leur type d’utilisation est l’occasion pour nous de faire la différence par rapport à internet. Ces clients sont constamment en demande d’informations. Il faut que nous répondions à cet Ultra intérêt pour le matériel en étant pointus et passionnés.

Avec la généralisation des vélos d’enduro légers ou “ cross mountain ” qui font la part belle aux technologies de pointe, nous sommes gâtés et cela nous donne l’occasion de montrer que le magasin est incontournable dès que la demande est plus exigeante.

Dans le domaine de la diététique, du textile ou des équipements technologiques, les marques jouent très bien le jeu et accompagnent activement cette tendance.

Au niveau des marques de vélo, c’est beaucoup moins net. On est encore dans le culte “ sponsoring team ” avec la course en arrière plan. Bien sûr, ce n’est pas incompatible, mais est-ce l’avenir ? Je n’en suis pas certain.

Enfin, il faut bien considérer que les Ultra ne sont pas des extrémistes et encore moins des marginaux.

Bien au contraire, l’ouverture d’esprit et la sensibilité à l’environnement et aux autres sont bien là. En tous cas, beaucoup plus certainement que dans le milieu cycliste traditionnel. Il n’existe pas d’esprit communautaire dans cette mouvance, simplement un goût immodéré pour le dépassement de soi et l’engagement sportif. Chacun à sa vitesse, sur sa distance, on vit son aventure avec sérénité et détermination, mais toujours avec une volonté d’en ressortir grandi quelque soit le résultat. Et ça, c’est le truc qui va se propager partout où l’on verra des gens heureux de faire du sport et pour nous, c’est un très bon signe !

Trouver un magasin

Avec 73 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

newsletter inscription Newsletter