BMC : Gamme 2020

Tic, tac, tic, tac… vous l’entendez ce bruit qui nous rappelle l’horlogerie ? On vous emmène vers les Alpes, de l’autre côté du Leman en Suisse pour vous présenter la gamme 2020 BMC, sorte de reflet du domaine dans lequel les Suisses sont les meilleurs : la précision.

Gravel : l’URS sort de sa tanière

C’est l’attraction, la nouveauté, le dernier né chez BMC : l’URS. Jusqu’à présent, BMC et le Gravel c’était le choix entre le Roadmachine X, un vélo de route aux larges sections ou le Crossmachine mais typé cyclo-cross. Bref, il n’y avait pas réellement de modèle typé gravel et voilà que débarque : le BMC URS, pour une pratique UnReStricted (comprenez sans aucune limite). On y retrouve les principales caractéristiques d’un gravel : une transmission 1x, des pneus de 45mm et le petit plus, le système Dfender qui est un garde-boue léger et minimaliste, intégré à la selle par fixation sur la tige elle aussi en forme de D comme le récent Roadmachine. Et en plus, on a la possibilité d’y ajouter une fourche suspendue 32 SC SX de Fox pour plus de débattement et dépasser ses limites.

Des vélos réglés pour la route

Teammachine, Roadmachine, Timemachine… A chacun son profil quand on évoque la route chez BMC. Comme l’URS, ils interpellent par les lignes très géométriques du cadre, tracées avec précision. Vous recherchez confort et endurance ? Le Roadmachine a fait ses preuves sur Paris-Roubaix avec Greg Van Avermaet. Il sera votre meilleur allié. En version Roadmachine X, il vient même titiller l’URS sur ses terres tout en restant un bon équipier sur le bitume avec ses sections de 34mm. A la recherche de la performance et de l’efficacité ? C’est vers le nouveau Teammachine qu’il faut se tourner pour affronter routes escarpées. C’est clairement le vélo par excellence quand il s’agit de grimper, celui qui, il y a quelques années, a emmené Cadel Evans vers la victoire sur le Tour de France. Le succès en Juillet n’est-il pas la meilleure preuve d’efficacité ? Pour ceux qui veulent aller plus vite que leur ombre sur du plat, c’est le Timemachine Road qui vous satisfera. Chaque élément de ce pionnier est sélectionné pour fendre l’air : des formes soigneusement dessinées de son cadre en carbone haut de gamme 01 aérodynamique, à son intégration de pointe totale. De l’insertion d’un module aéro pour les bidons et le rangement dans le cadre aux déflecteurs pour l’étrier avant, cet aérodynamisme est le plus abouti et le plus fonctionnel, pour le cycliste en quête perpétuelle de vitesse. Dans une quête perpétuelle de vitesse dans l’effort individuel, BMC a aussi deux atouts à faire valoir : le Timemachine pour le triathlon ou ceux qui se battront contre la montre et le Trackmachine] pour dompter les planches des vélodromes dans les tournois de vitesse ou de keirin.

De l’électrique de précision

Ville, route, off-road, l’électrique s’invite sur tous les terrains chez BMC. En trois déclinaisons électriques et une musculaire, l’Alpenchallenge satisfera tous les goûts. Sa version Sport au cadre épuré offre style et performance vous accompagnera sur la route. Equipée d’une motorisation Shimano, le débattement de 10 mm à l’arrière permet d’absorber ce poids en plus pour épouser les multiples courbes du ruban de bitume qui se déroule devant vous. A ceux qui voudraient s’aventurer sur les sentiers, la version Cross permet de mixer les surfaces comme s’offrir des escapades en forêt après un passage sur la route. Dans une autre jungle, faite de béton et d’asphalte, c’est la version City de l’Alpenchallenge qui se démarque. Du trajet quotidien aux balades pour explorer votre cité, il garde l’ADN de ses frères avec le même débattement à l’arrière offrant un confort irréprochable.

Affronter les chemins les plus exigeants ne lui fait pas peur. Les plus techniques non plus. Conçue pour une pratique sportive et intensive la version à assistance électrique du Trailfox AMP est armée d’un débattement généreux de 150mm pour ne résister à aucun obstacle. Son cousin, le Speedfox AMP, s’adresse aux amateurs de trail pour prolonger leur plaisir ou bien pouvoir boucler une sortie de quatre heures en seulement trois. Son débattement de 130mm permet de s’amuser dans les descentes accidentées avant de reprendre du plaisir en montée quand l’assistance électrique se met en route.

Des VTT pour braver la montagne

Quand on parle VTT chez BMC c’est le cross-country qui prédomine. BMC déploie tous ses efforts pour cette discipline. Un savoir-faire qui amène la marque helvète à triompher sur les coupes du monde de cross-country avec son équipe d’usine. En entrée de gamme pour commencer à se faire plaisir sur des chemins accidentés, BMC propose le Sportelite pour se lancer dans l’aventure. Aux roues de 27,5’’ et au débattement, on y ajoute la précision helvète et on obtient une monture prête à explorer la nature. Pour les purs adeptes du cross-country, vous avez le choix : semi-rigide, XC tout suspendu ou XC Endurance/Marathon, les chemins se dérouleront sous vos pédales. On commence ce tour d’horizon dans les bois par le Teamelite, le semi-rigide de la fratrie. Son cadre léger en carbone haut de gamme 01 avec câblage interne est adapté à aux roues 29’’, qui lui confère d’excellentes capacités dans les montées les plus abruptes et les descentes les plus techniques. Même si on parle ici d’un semi-rigide, BMC y a intégré sa technologie MTT pour obtenir 20mm d’amortissement à l’arrière. Disponible en version alu, le Teamelite conserve l’intégration du câblage et la légèreté pour un pilotage toujours plus précis, agile et rapide. C’est le vélo de XCO par excellence, le Fourstroke vient suppléer le Teamelite dans les bois pour une performance accrue dans les montées et les descentes. Un cadre carbone léger, une tige de selle télescopique RAD et une nouvelle géométrie, le Fourstroke fait entrer dans une nouvelle catégorie pour affronter des sentiers plus techniques. A l’agonie ? Jamais. L’Agonist lui est fait pour l’endurance, les longues montées et traversées. Pour les marathoniens à vélo, c’est le compagnon idéal : 110mm de débattement, une suspension APS pensée pour l’endurance et un cadre carbone, tout ce qui semble interminable, l’Agonist le surpasse. Sa géométrie est faite pour les efforts longs, ses composants comme sa tige de selle télescopiques pensés pour le confort. On vous a déjà parlé du Speedfox dans sa version AMP à assistance électrique. Mais le Speedfox est aussi un vélo de trail musculaire. Pour les pratiquants les plus exigeants, ceux qui veulent tailler les courbes en descente et maîtriser le sujet, le Speedfox est le BMC fait pour le trail. Equipé de la technologie Trailsync, c’est le système proposé par BMC pour contrôler la suspension arrière. On retrouve d’ailleurs les éléments caractéristiques de la marque helvète sur ses VTT : tige de selle télescopique, suspension APS avec 130mm de débattement et technologie Big Wheel Concept avec les roues de 29’’. Si on devait trouver un mot pour décrire cette gamme 2020 chez BMC ? La précision. Toujours. Avec des segments ciblés sur route et en VTT, tout le savoir-faire helvète se traduit dans les technologies utilisées ainsi que la géométrie des vélos : du confort à la performance, chaque profil de coureur s’y retrouve.

Trouver un magasin

Avec 73 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualité

Inscription Newsletter