Casques : tout savoir sur les technologies

Casques : tout savoir sur les technologies

Quelle que soit la pratique, VTT, route, urbain, loisir et même pour les enfants, les casques embarquent de la technologie pour mieux protéger des chocs, alerter les autres usagers de la route ou vos proches.

La technologie MIPS : la plus répandue

Le MIPS est la technologie la plus répondue sur les casques pour prévenir des traumatismes crâniens. Plus exactement, le système conçu pour renforcer la protection contre les mouvements rotationnels transmis au cerveau. Le mouvement rotationnel affecte le cerveau et augmente le risque de lésions cérébrales mineures et graves. C’est cette paroi jaune à l’intérieur des casques.

Comment ça marche ?

En cas de choc oblique (le plus souvent à vélo), la coque MIPS permet à la tête de bouger de 10 à 15 millimètres par rapport au casque dans toutes les directions. Cela réduit le mouvement rotationnel transmis au cerveau directement et dissipe la puissance de l’impact.

Les autres technologies : WaveCel, Koroyd…

Certains d’autres marques de casques utilisent leur propre technologie pour diminuer la force de l’impact et limiter les traumatismes crâniens. Cela peut passer par un développement plus poussé de l’EPS (la matière qui compose le casque) ou des technologies alternatives qui viennent s’y ajouter. Sur ce rayon, on peut retrouver le WaveCel sur les casques Bontrager. Le WaveCel est une structure cellulaire déformable qui tapisse l’intérieur de votre casque, qui comme le Mips est une couche supplémentaire. Cependant, le fonctionnement est différent. Le WaveCel fonctionne comme une zone de déformation qui absorbe la puissance d’un impact avant que celui-ci n’atteigne votre tête. Pour pouvoir protéger votre tête et absorber l’énergie générée par un impact oblique d’angle, WaveCel subit un changement de structure matérielle en trois étapes. Chez Endura, une autre structure alvéolaire ressemble au WaveCel : le Koroyd. Le but est le même : absorber l’énergie générée par l’impact.

Cependant, lors de votre achat si la technologie peut être prise en compte, demandez toujours conseil à l’un de nos vendeurs. Un bon casque avec une mousse EPS bien étudiée peut être plus efficace qu’un casque avec une mousse EPS de moins bonne qualité et une technologie supplémentaire.

Des casques 2.0

Au-delà de la protection contre l’impact, les casques sont aujourd’hui connectés ! Pour un usage urbain, certains intègrent une lumière LED à l’arrière pour assurer une meilleure visibilité. En effet, couplé à un éclairage arrière sur le vélo, sous la selle, et un 2e sur le casque, un automobiliste va pouvoir directement identifer qu’il s’approche d’un cycliste. D’autres n’ont que des éléments réfléchissants, mais c’est déjà une étape supplémentaire dans la protection. Des marques comme Abus intègrent la technologie Quin dans les casques. Connecté via BlueTooth à un téléphone, le casque envoie des informations à ce dernier grâce à cette technologie : seuil d’impact, commotion cérébrale... Et en cas d’accident, cela permet d’alerter vos proches en indiquant la situation et l’emplacement.

Trouver un magasin

Avec 70 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualité

Inscription Newsletter