Composer la parfaite caisse à outils

L’outillage vélo et VTT intègre un large éventail de solutions adaptées à chaque besoin. Si certains outils sont spécifiques à des interventions précises, d’autres seront indispensables pour la moindre opération. Alors, quels sont les outils nécessaires pour se constituer la boîte à outils vélo idéale ?

Comment bien choisir sa caisse à outils

Il faut prendre en compte plusieurs critères. Parmi ceux-ci, le niveau de motivation de l’utilisateur à s’impliquer dans la mécanique, mais aussi les différents standards des composants du vélo. Cependant, on peut d’ores et déjà avancer un premier principe particulièrement adapté aux débutants. Ainsi, il n’est pas forcément utile de se procurer une caisse à outils vélo complète. Celle-ci sera certes valorisante mais intégrera certainement des outils dont on n’aura pas l’usage. Il vaut mieux s’équiper au fur et à mesure des opérations à effectuer sur le vélo. En ce qui concerne le budget, encore une fois, il faudra privilégier la qualité à la quantité. Il vaut mieux investir dans des outils de base haut de gamme. Voués à être souvent utilisés, leur résistance est indispensable. Rien de plus rageant que « d’arrondir » une tête de vis six pans avec une clé Allen au métal trop tendre : il faudra changer la vis et la clé ! Pire, on risque d’endommager irrémédiablement les composants du vélo.

Tout ce qu’il faut pour démarrer la mécanique vélo

Clés 6 pans, tournevis, dérive-chaîne, un tournevis cruciforme est aussi indispensable pour régler les dérailleurs et la course des freins à étrier. Mais l’outil le plus utilisé sur un vélo est certainement la clé Allen, ou clé 6 pans, hexagonale, ou encore clé BTR. Les diamètres les plus utilisés en vélo sont 4,5 et 6 mm. Il faudra s’équiper de deux jeux de clés, si possible l’un court et l’autre long. Les clés courtes conviendront à tous les usages, mais les clés longues offriront une force plus importante sur les éléments grippés. Elles permettront également d’atteindre les endroits moins accessibles.

De leur côté, les clés torx (ou clés étoile) ne sont pas les plus utilisées. On rencontre rarement les vis torx sur un vélo, elles sont toutefois très fréquentes pour les fixations des disques de frein. Une pince vélo coupe-câble et gaine permettra de sectionner aussi bien les câbles que les gaines sans écraser celles-ci.

A privilégier.

Toujours au registre des outils standards, une clé à cliquet peut se révéler très utile puisqu’on peut lui adjoindre des douilles de toutes les tailles, mais aussi des outils vélos très spécialisés comme un démonte-cassette ou un démonte-boîtier de pédalier. Une clé dynamométrique n’est pas indispensable pour les opérations courantes. En revanche, elle peut se révéler très sécurisante pour les serrages sur un cadre carbone, un matériau sensible à l’écrasement. De leur côté, de petites pinces seront très utiles lors des changements de câbles par exemple. Une pince multiprise, de qualité et sans jeu important au niveau de système de réglage, conviendra à de nombreux usages, du montage de pièces jusqu’au redressage de patte de dérailleur . Une paire de pinces coupantes classique conviendra parfaitement pour sectionner un câble. Voilà, maintenant vous savez tout pour composer votre caisse à outil parfaite et si vous avez des questions, nos techniciens Culture Vélo sont aussi là pour répondre à toutes vos questions.

Plus d’infos sur le service atelier Culture Vélo

L’atelier, c’est une affaire de pro. L’atelier Culture Vélo, c’est la garantie d’un montage, d’un réglage ou d’une réparation effectués avec précision par des techniciens qualifiés et équipés.

Trouver un magasin

Avec 74 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualité

Inscription Newsletter