Le test du casque Met Rivale MIPS

Le test du casque Met Rivale MIPS

C’est parti pour le test d’un casque Met et oui il n’y a pas que le vélo dans la vie. Les accessoires sont aussi indispensables, voir vitale quand on parle d’un casque. Pour ce test, on a voulu en tester un qui a fait beaucoup parlé de lui. En effet il s’agit du casque route qui a gagné le Tour de France 2020, qui a la technologie MIPS, le tout pour 150€. Oui Tout le monde en parle et c’est le Met Rivale MIPS et nous l’avons testé pour vous.

En détails : le MET RIVALE MIPS

MET, vous le savez ou pas c’est une marque assez récente dans le marché du vélo, (Création en 1987 sur les bords du lac de Côme en Italie) mais en l’espace d’une trentaine d’année, elle est devenue un must.

Comment ? Avec du design, de la technologie, des partenariats avec les meilleures équipes pros, le tout en ayant un objectif clair, concevoir des produits qualitatifs bien fini et au bon prix.

Ici avec le Rivale MIPS, l’objectif est clairement annoncé, obtenir le meilleur rapport-qualité prix, sans négliger la qualité.

Un casque qui a d’ailleurs fait l’objet de nombreux tests de la part du Team UAE et notamment Tadej Pocacar, qui l’a même porté pendant son dernier Tour de France victorieux.

Donc oui, le vainqueur du Tour de France qui roule sur un casque milieu de gamme, c’est possible, et c’est vous dire la qualité et la performance de ce casque.

Le casque Rivale existe en deux versions avec ou sans MIPS. Pour ce test, nous avons opté pour la version MIPS en Noir rouge métallique.

Met Rivale - Prix : 130 € - 230 gr - 3 coloris Noir-Rouge métallique , Noir mate et brillant, Blanc holographique

Met Rivale MIPS - Prix : 150 € - 250 gr - 7 coloris Rouge métallique, Noir-Bleu métallique, Noir-Jaune fluo, Noir-Rouge métallique, Noir-Blanc-Rouge, Blanc holographique, Noir mate et brillant

• 3 tailles : S (52-56 cm), M (56-58 cm), L (58-61 cm)

La technologie MIPS ? c’est quoi ?

C’est une technologie suédoise qui est utilisé par la quasi-totalité des fabricants de casques, c’est un système qui permet au casque de glisser sur 10 à 15mm sur le crâne au moment de l’impact. Scientifiquement c’est prouvé, cela permet de dévier ou dissiper l’énergie du choc, l’impact est donc plus diffus. En gros, cela vous protège plus lors d’un impact, c’est donc un plus au niveau sécurité, au niveau du poids on constate en règle générale un petit +20gr.

Les nouveautés du MET RIVALE MIPS

Le maintien occipital a été revu, avec le nouveau système de serrage Safe T-y, pour un serrage optimisé sur tout le tour du crâne. La ventilation a également évolué. La forme externe du Met Rivale 2021 ressemble beaucoup à celle de l’ancienne version, néanmoins quand on y regarde de plus près on découvre que les évents placés sur l’avant sont plus larges et adoptent une forme NACA et ce afin d’optimiser l’aérodynamisme. Les sangles ont changé aussi avec le Air Lite avec des diviseurs de came réglables. Au niveau du nombre d’aérations il n’y en a pas moins de 18, parfait pour optimiser le flux d’air et garder la tête au frais. Au niveau sécurité en plus du Mips, on retrouve des décalcomanies arrière réfléchissantes et de l’espace pour le montage d’un feu arrière (en option chez MET à 9€ ou 29€). Vous avez aussi une option mousse-gel à 9€

Le test MET RIVALE MIPS

C’est parti, le carton arrive, et on déballe l’article. Ici pas de superflu, non pas de housse, pas de notice premium, c’est basique on va à l’essentiel.

Au niveau de se forme, on voit l’évolution immédiatement, c’est plus large, et la coque du dessus empreinte celle du Manta (l’aéro), on voit clairement le travail sur les aérations, c’est joli.

On a aussi le MIPS, pas une surprise, c’est bien intégré, c’est propre et avoir cette technologie sur un casque de ce prix, c’est une très bonne chose. Au niveau du poids, c’est une bonne surprise là aussi, 250gr en MIPS c’est dans la tendance, non il n’y a pas eu d’économie sur le choix de la coque chez MET, le produit est bien fini et il est de qualité.

Au niveau du design, on aime ce rouge bordeaux et ce mat/brillant noir, c’est sobre efficace.

Pour le reste en enfilant le casque, surprise c’est plus large, plus d’aérations et une forme qui change, il y a forcément un impact sur la forme globale sur votre t^te. On retrouve un casque moins effilé qu’un Trenta par exemple, qui lui est vraiment plus fin. Autre point, c’est l’espace pour ranger ses lunettes, c’est mieux et plus facile d’accès et elles tiennent bien.

Au niveau des sangles et des réglages c’est encore un bon point,simple efficace, on ne retrouve pas la finition des modèles haut de gamme, mais c’est largement suffisant.

Sur la route, on a tout fait avec, le froid, les chaleurs, les descentes de col en hiver… On se rend compte d’une chose, c’est sa capacité de ventilation, limite en hiver c’était trop, oui en oubliant le sous casque, on avait vite cette sensation de froid. Donc en hiver ça ventile, et en été (enfin début d’été), la ventilation est ultra présente, les sangles sont légères. Les possibilités larges de réglages sont aussi un bonheur, au niveau des lunettes là aussi du progrès, elles tiennent mieux.

Après au niveau des regrets, il a fallu s’habituer à la mousse de devant, alors est ce dû à la surépaisseur lié au mips sur la partie frontale, ou à une surépaisseur de la mousse ? toujours est il qu’il y a eu un moment d’adaptation sur le front avec un petit point de pression, que nous n’avons plus ressenti au fur et à mesure des sorties. Peut être que l’option à 9€ n’est pas un luxe pour améliorer la sensation sur le front.

BILAN DU TEST

Vous voulez un super casque pour un super prix ? Adopter le MET RIVALE MIPS, C’est sans doute un bon choix, ses évolutions vont dans le bon sens, c’est clairement un must have. Du mips, de la technologie, bien ventilé, le choix des couleurs, la qualité et la finition…vous pouvez foncer sans hésiter. On regrettera certes les détails (dommage de ne pas avoir une housse de protection), en étant habitué aux casques plus fins, il faut s’habituer à sa largeur, il faut donc le tester pour voir s’il convient ou pas. Pour le reste c’est un sans faute 150€ pour le tout, non c’est une très belle affaire et elle est signée MET.

Les +

  • L’aération
  • Les possibilités de réglages
  • La légérété des sangles
  • Le choix des couleurs

Les –

  • Pas de housse de rangement
  • Point de pression léger au démarrage sur le front

Trouver un magasin

Avec 71 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou