Le vélo Gravel

Un nouveau type de vélo a fait son apparition depuis quelques années, venu tout droit des Etats-Unis et ses grands espaces, le vélo Gravel.

Comprenez, vélo gravier. Non pas un vélo pour rouler pendant qu’on vous jette du gravier mais bien un vélo qui permet de rouler sur des routes et chemins non lisses et/ou couverts de gravier, le tout avec confort.

Un vélo polyvalent, mélange réussi entre le vélo route, le cyclosport, le VTT et le vélo de voyage. Un vélo sur mesure pour découvrir de nouveaux horizons et partir à l’aventure quel que soit le terrain, la destination et le temps. Libérez-vous des contraintes du terrain, voici le vélo unique !

Un Vélo pour les gouverner tous, Un vélo pour les trouver, Un vélo pour les amener tous, Et dans l’aventure les lier !

Il est difficile de réellement définir le vélo Gravel car il se défini par son utilisation.

L’utilisation

Il est possible de dégager trois usages majeurs du vélo Gravel.

1- L’usage « Tout Faire ». Vous avez une pratique multiple mais avoir plusieurs vélos demande de l’argent et de la place. Le vélo Gravel s’adapte à toutes vos envies et toutes vos sorties, aussi bien pour aller au travail en prenant des trottoirs que pour faire des ballades sauvages le weekend.

2- « L’usage Loisir ». Votre pratique se situe entre la route et le VTT. Vous aimez les randos un peu longues où vous explorez des routes inconnues. Si le VTC ne répond plus à vos exigences coté confort et rendement, le Gravel est la solution !

3- « L’usage Sport ». Vous êtes adeptes des grandes distances ou des compétitions sur des parcours tout terrain. La DIRTY KANZA 200 est votre rêve.

La Technique

  • Le cadre : Le cadre vient du vélo route, en géométrie endurance. Il a un cadre plus court et une potence plus haute afin de redresser la posture et gagner en confort. Pour ceux qui ont une pratique plutôt dans la polyvalence (type « tout faire » ou « loisir »), un cadre en acier ou en aluminium offrira solidité et confort. Pour ceux qui cherchent plus la compétition ou les longues randonnées, la légèreté du cadre en carbone sera plus intéressante. Côté prix, le moins cher sera l’acier suivi par l’aluminium et le carbone. Le Gravel se caractérise également par une fourche plus large pour accueillir des pneus plus larges et une base arrière plus courte pour avaler les pentes.
  • Le cintre : Le vélo Gravel a un cintre typé route avec des drops évasés, pour plus de stabilité dans les parties techniques. Le cintre évasé permet un meilleur maintient, et un ressenti moindre des vibrations mains sur les « cocottes ».
  • La transmission : Le plus souvent elle sera compact (deux plateaux) avec cassette 11/32 ou 11/34 afin que le vélo soit polyvalent aussi bien à l’horizontal qu’à la verticale. Sur les modèles compétitions afin d’alléger le vélo vous pourrez trouver aussi des monoplateaux mais avec une grande cassette à l’arrière afin d’offrir la même polyvalence.
  • Les freins : Sur un vélo Gravel ils seront toujours à disque afin d’offrir un freinage efficace quel que soit le temps. Ils permettent aussi une meilleure modulation de la puissance pour mieux s’adapter à chaque situation. L’autre intérêt des freins à disque est qu’ils tolèrent de plus gros pneus.
  • Les pneus : Le type de pneus varie selon l’utilisation faite du vélo Gravel mais la section des pneus sera plutôt large, entre 35 et 42 mm en moyenne. Si vous restez plutôt sur la route il est conseillé de choisir des pneus lisses afin de limiter la résistance de roulement. Si vous aimez les chemins graveleux, les pneus avec des crampons apporteront une traction supplémentaire sur les terrains rudes et une meilleure adhérence sur les surfaces poussiéreuses. Les pneus tubeless sont généralement privilégiés car plus résistants. Le vélo Gravel a une fourche plus large qui laisse de l’espace avec le pneu afin que la boue puisse s’évacuer.

L’esprit d’aventure.

Le Gravel, une fois passer l’aspect technique, est avant tout une philosophie, une envie de découvrir plus. L’esprit d’aventure forge le vélo Gravel.

L’aventure n’est pas forcément à l’autre bout du monde loin de toute civilisation, « l’aventure commence au moment où l’on franchit le parapet de l’habitude ». Oser prendre une route différente, inconnue au bout de sa rue, c’est aussi cela l’aventure Gravel.

Le bikepacking.

Il est impossible de parler d’aventure et de Gravel sans parler de la tendance qui l’accompagne, le bikepacking.

Le bikepacking est une façon de voyager à vélo, sans porte bagage mais avec des sacoches sans dispositifs fixes pour les accrocher, simplement attachées au cadre par des systèmes de scratches. Elles permettent aux cyclistes voyageurs de partir à l’aventure avec l’équipement nécessaire sans avoir à apporter de modifications sur le vélo et surtout sans subir les vibrations causées par les portes bagages.

Présentations de quelques vélos Gravel chez Culture Vélo.

Trek : Checkpoint

Trek nous dévoile ici sa conception du parfait vélo Gravel. Il est rapide et maniable, il peut s’aventurer sur les terrains de « gravier » les plus difficiles voire d’évoluer en singletrack. Vélo avec lequel vous pouvez faire la Dirty Kanza mais aussi partir en escapade bikepacking pendant un weekend.

Selon le modèle le matériau du cadre sera différent, en Alpha Aluminium série 300 pour la gamme ALR et et Carbone OCLV 500 pour la gamme SL.

La transmission est compacte avec une cassette 11-34.

Le confort est fortement amélioré avec la technologue Iso Speed dans la selle qui absorbe les chocs à votre place.

Les vélos Checkpoint sont disponibles en vélo femme.

Orbea : Terra

Inspirer d’un modèle précédent plus tourné cyclocross, le nouveau Orbea Terra présente des améliorations qui le rendent réellement tout terrain, dans la boue, la poussière et même en montagne.

Les fourches tolèrent aussi bien des pneus 28mm que 40mm. Le cadre est en carbone optimisé pour plus de confort tout en gardant la sportivité du vélo cyclocross. Le cadre est dissocié en deux parties distinctes. La partie supérieure du cadre est fine pour apporter flexibilité et confort alors que la colonne de direction et le tube diagonal sont plus larges pour donner de la rigidité et de la précision dans la conduite.

Maniable même en descente, il s’adapte au rythme que vous lui donnez et au terrain sur lequel vous l’amenez.

Orbea frappe fort dans le Gravel avec la gamme Terra !

Cannondale : Slate

L’une des premières marques à avoir compris l’enjeu soulevé par cette nouvelle pratique du vélo. Cannondale avec le Slate propose un vélo Gravel atypique avec des attributs d’ordinaire réservés au VTT : Une suspension avant et une fourche qui tolères des pneus jusqu’à 42mm.

Le Slate avale les kilomètres, même sur des chemins chaotiques, avec aisance et garde sa belle allure quand il rejoint la route. L’alternance est sans conteste sa spécialité.

Ses pneus slicks peuvent surprendre mais offre une belle traction sur les graviers ou les chemins secs.

Ce vélo a déjà un palmarès puisqu’il a décroché une victoire à la mythique course Gravel Dirty Kanza en 2016.

Scott : Gravel 20 Disc

L’assurance tout risque de la marque Scott pour arpenter les sentiers battus. Conçu à partir du cadre du modèle cyclosport, il a été retravaillé pour apporter plus de légèreté et de caractère pour un esprit plus sportif. Il est le vélo parfait si pour vous la randonnée dans les graviers et la boue est plus synonyme d’exercice de vitesse que de balade.

Côté pratique il passe sans encombre de la piste à la route où son cadre en carbone donne de la nervosité au vélo.

Retrouvez toute la gamme de vélo Gravel chez Culture Vélo

Trouver un magasin

Avec 69 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter