Le vélo route confort

Dernier arrivé dans le match des vélos de route, catégorie poids léger, prêt à rouler sur les plates-bandes des rois du ring que sont le "cyclosport" et le "compétition", mesdames et messieurs, voici le vélo confort !

Les constructeurs déclinent leurs vélos pour répondre au mieux aux différentes pratiques et à l’approche plus ou moins compétitive des cyclistes : le vélo route loisir, le cyclosport, le compétition et maintenant le vélo confort qui vient se placer entre les deux derniers.

Si vous souhaitez passer de longues journées en selle et avaler les kilomètres sans marcher comme un cowboy bossu le lendemain, le vélo confort est fait pour vous.

Sans vouloir spoiler la fin, vous l’aurez compris dans son nom, l’objectif de ce vélo c’est le confort.

Pour atteindre cet objectif les constructeurs jouent sur 3 éléments : la géométrie, le matériau et les pneus.

La géométrie

Premier gain, la position. Sur un vélo dit "compétition" le point recherché est avant tout la vitesse. L’aérodynamisme. Le coureur a sa selle bien plus haute que son cintre afin d’être couché au maximum sur son vélo et fendre l’air comme un aigle ! Sur un vélo confort l’angle entre la selle et le cintre est beaucoup moins abrupt, le cadre est raccourci et le coureur se redresse. Adieu aigle, mais bonjour confort !

Les tensions sur le dos et les cervicales sont fortement allégées, et la distance n’est plus une ennemie.

La fourche un peu plus inclinée vers l’avant que sur les autres vélos routes, offre plus de stabilité et un meilleur amorti.

Le matériau

Les cadres sont étudiés pour amortir les chocs, absorber les vibrations, tenir les distances sans rajouter trop de poids au vélo. La rigidité est localisée sur des points précis afin de donner de la puissance.

Les constructeurs retravaillent le carbone et l’aluminium afin de trouver le juste équilibre entre flexibilité et rigidité.

  • Le carbone

Chez Trek, les ingénieurs s’inspirent des techniques issues de l’aérospatial pour travailler le carbone afin de réduire au maximum l’espace entre les fibres. Ils appellent ce carbone le OCLV pour Optimum Compaction Low Void (= compactage optimal à faible vide). L’avantage de ce procédé qui réduit le vide est de réduire la résistance, augmenter la durabilité, créer une rigidité, absorber les amortis, le tout dans une grande possibilité de formes.

Chez Orbea, l’OMP (Orbea Monocoque Performance) ajoute aux configurations standard, des fibres à haut module et à haute résistance pour optimiser les rapports rigidité/poids. Le moulage des composants avec des inserts en polyuréthane au niveau des directions et du jeu de pédalier élimine les pliures potentielles des zones critiques.

BMC a mis au point le TCC, Tuned Compliance Concept, créé pour faire face aux exigences d’un Paris-Roubaix, célèbre pour ses pavés. La technologie TCC minimise les impacts tout en maximisant les performances. En jouant sur les différents angles du cadre et la fibre carbone, BMC développe la souplesse verticale pour un équilibre parfait entre rigidité et confort.

  • L’aluminium

Il souffre d’une image de rigidité et de manque d’amorti. Pourtant les ingénieurs de nombreuses marques rivalisent d’ingéniosité pour faire mentir cette réputation en trouvant un moyen de conserver la légèreté et la solidité du matériau tout en améliorant le confort.

Les pneus

Dans les vélos de routes classiques les pneus ont une largeur de 23mm afin de créer moins de résistance à l’air et d’être le plus léger possible. Dans le vélo confort, la priorité n’est ni le poids ni la vitesse, mais le confort. Les pneus deviennent un peu plus large pour atteindre 25mm et sur certains modèles jusqu’à 28mm.

Le pneu du vélo confort a plus d’adhérence sur la route et absorbe beaucoup plus les vibrations et les chocs de la route.

Autre élément du pneu à prendre un compte, le gonflage. Sur un vélo compétition le gonflage est à son maximum afin que diminuer la résistance en évitant une déformation du pneu. Cette technique permet certes de gagner en vitesse mais réduit le confort. Un pneu moins gonflé (environ 4 à 5 bars pour un vélo confort) aura une résistance supérieure sur la route mais augmentera le confort en absorbant les vibrations.

Le freinage

Même si vous trouverez des vélos confort avec des freins classiques sur jantes, le vélo confort tend vers les freins à disque pour un freinage plus puissant et plus efficace.

Alors pour votre prochaine sortie, osez la distance, osez la difficulté, le vélo confort veille sur vos arrières.

Retrouvez toute notre gamme de vélo confort ici !

Trouver un magasin

Avec 70 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter