Test Cannondale Super Six Evo Hm

Une fois n’est pas coutume, c’est au tour de Cannondale de faire un tour du côté de la rubrique Test Culture Vélo…avec cette fois un test longue durée, puisqu’il aura duré un peu plus de 6 mois.

6 mois pour tout faire ou presque…et c’est avec le Super Six Evo Hm équipé en Ultegra, que nous avons pu faire de belles boucles dans le gers, les pyrénées, le pays basque, la bretagne....bref un peu partout.

Cannondale Super Six Evo le test

Un vélo à ne plus présenter c’est bel et bien lui !!!! et c’est bien le défaut relevé par les détracteurs de l’Evo. C’est vrai la dernière évolution du cadre date de 2016…certes, le vélo n’évolue pas ou peu, mais la recette est là pourquoi tout changer, quand vous avez trouvé un mix quasi parfait entre la performance et le confort ?

L’Evo a en effet cette réputation de passer partout et d’offrir aux compétiteurs des performances de haut niveau, et aux amateurs moins avertis de se faire plaisir avec un vélo tolérant. Alors pour ce faire une idée sur ce vélo, nous avons choisis le best-seller de la marque, Cadre Hm, Roues carbone Hollowgram et groupe Ultégra, le tout pour – de 4.000€. Bien évidemment, c’est une somme rondelette, mais encore une fois vous avez là, un vélo de pros ( vainqueur récemment d’une étape sur la Vuelta avec Simon Clarke) donc sur le papier le rapport qualité prix est extrêmement bon.

Après le papier, voyons le comportement du Cannondale Evo sur le terrain

Avec son cadre à 777gr, on se doute que le vélo rentre dans la catégorie des vélos légers, et c’est perceptible à la première accélération. Vous avez un vélo très light mais aussi rigide, c’est évidemment pas au niveau d’un vélo aéro, mais quand vous n’avez pas la puissance d’un sprinter international…c’est largement suffisant.

Après la légèreté et la vivacité, ce qui est surprenant c’est le confort, pour un vélo typé compétition c’est extrêmement rare sur le marché. Le système Speed Save en est pour quelque chose, entre la tige de selle et les bases arrière asymétriques c’est assez bluffant.

Le vélo garde sa motricité en toutes circonstances. A l’avant du vélo, la précision de conduite est totale, la fourche ne vibre pas et elle absorbe complètement les irrégularités de la route. La vitesse est maintenue avec facilité sur ce vélo…vraiment une belle découverte.

En montée, l’idée étant d’enchaîner les bosses et aussi d’aller faire un tour dans les cols pyrénéens. Sur les bosses courtes mais très raides l’ensemble est suffisamment rigide pour passer de façon tonique et ce avec une grande cadence de pédalage. Dans un col long et sur l’un des plus durs des Pyrénées (le col de portet) c’est la stabilité du cadre et ses capacités de relance qui sont impressionnantes. Nous n’avons pas les watts des coureurs pro ni les capacités d’un grimpeur Elite, mais c’est un réel plaisir, le vélo est ultra polyvalent, en danseuse à faible vitesse, le vélo vous accompagne, vous n’êtes pas en lutte…c’est un vélo très convaincant…et quand vous retrouvez un peu de force dans le col, le vélo devient un rail…en 1 mot c’est bluffant.

Dans la descente, c’est assez bluffant, le vélo vire facilement, dans les cols c’est un bonheur, les roues elles aussi font le travail…nous aurions pu penser que c’étaient des roues carbone aux rabais mais pas du tout. Alors certes, ce ne sont pas les plus rigides et légères du marché, mais elles passent vraiment partout et les roulements sont de très bonne qualité…là encore une bonne surprise !!!

Bilan test Cannondale Super Six Evo

Encore une fois, Cannondale fait fort en proposant un vélo de pro (qui a fait le Tour de France encore cette année et qui gagne sur le Tour d’Espagne) et pour moins de 4000€. Alors oui sur cette version on regrettera deux choses, le pédalier ( Indigne d’un vélo de ce niveau), et le combo cintre potence qui sont vraiment lourds et peu ergonomiques, pour le reste c’est une belle surprise.

Un vélo polyvalent qui saura trouver son public, alors oui on pourra dire que le style est trop classique, que c’est du déjà vu…mais montez sur ce vélo et vous allez comprendre ce que veut dire polyvalence.

En 1 mot le Cannondale Super Six Evo HM c’est le vélo de la raison, et que nulle doute à son guidon vous allez trouver votre plaisir…et à l’heure où nous écrivons ce test, nous apprenons que sur la version 2019, on retrouve un pédalier HOLLOWGRAM SSL 2 (pour le même prix à savoir 3999€) et que sur la version Dura Ace, on aura un Capteur de puissance de série…bref la bête parfaite pour les compétiteurs et ceux qui aiment les dernières innovations technologiques.

GAMME CANNONDALE SUPER SIX EVO

Trouver un magasin

Avec 71 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter