Test Cannondale Synapse HM Etap

Voici maintenant sept ans que la société Cannondale a mis au point son vélo Cyclosport, aujourd’hui classifié sous la segmentation des vélos endurance.

En effet, c’est en 2011 que fut créé le segment Cyclosport pour répondre à une demande de plus en plus grandissante du public , pour un vélo alliant à la fois le confort d’utilisation et performance d’un vélo de compétition. Depuis sa sortie, ce Cannondale Synapse fut plébiscité par le public en devenant le meilleur vélo cyclosportif de l’année en 2014.

Alors pour 2018, Comment Cannondale a fait évoluer un vélo qui fait déjà figure de référence ?

Tout simplement en faisant évoluer le vélo avec les dernières évolutions du marché ! En regardant le cadre, il reprend la technologie SAVE : Synapse Active Vibration Elimination, en la faisant évoluer vers le SAVE plus. Il s’agit de la technologie qui permet de réduire les couches et les orientations de fibre carbone Hi-Mold de la fibre Ballistec chère à Cannondale. Cette même fibre qui est utilisée sur le Cannondale Supersix Evo qui équipe l’Equipe Professionnelle Education First. Cette technologie permet la mise en place de micro-suspension afin de favoriser la filtration des chocs.

Le cadre fait place à un gros travail sur les bases très aplaties, de bons diamètres et sur la forme des haubans très amincis et légèrement aplatis. Tout ce travail afin de favoriser la flexion du triangle arrière comme sur un VTT tout suspendu. Tout ceci pour favoriser la filtration des impacts verticaux pour gommer les moindres défauts de la route le tout en assurant une rigidité latérale.

Le triangle avant quant à lui fait appel aux tubes de fort diamètre appelés « oversize » notamment sur le tube diagonal et la douille de direction conique qui permettent de garder une certaine rigidité. Cette rigidité qui participe à la sportivité de ce vélo en permettant de garder le cap et d’être incisif sur les trajectoires courbes en descente. Le système SAVE Plus appliqué sur le triangle avant permet de conserver du dynamisme tout en restant confortable.

Le travail apporté au tube de selle et à la tige de selle, qui permet de réduire le diamètre de la tige de selle à 25,4mm, participe au confort du pilote en permettant la flexion de celle-ci.

Pour finaliser le montage de ce vélo, nous retrouvons une transmission SRAM Red E-tap précise sur les changements de vitesse et fiable dans le temps. Elle participe aussi à l’esthétique du vélo plutôt minimaliste avec l’absence de câblerie. Le freinage passe au standard actuel, en faisant appel à l’hydraulique. Cette technologie apporte plus de puissance et d’endurance qu’un frein à câble.

La paire de roues maison, les HollowGram SI carbone avec axe traversant de 12mm sont une vraie réussite en terme de rendement. Elles sont particulièrement bien aidées par une monte de pneumatique chaussée en Vittoria Corsa de 28mm.

Voilà pour la présentation du cannondale Synapse HM ETAP

Cannondale Synapse : le test terrain

Premier contact, on se retrouve très vite à son aise sur le vélo qui met rapidement en confiance son pilote. Il réagit très bien à la moindre sollicitation. Nous avons pu nous en rendre compte lors des sorties en groupe où les changements de rythme sont fréquents pour sauter dans les roues.

Sur route bien bitumée, bien calé dans les roues, il permet de suivre le mouvement tout en respectant son pilote. La douille de direction relevée permet de soulager les contraintes au niveau des cervicales et la position reste décontractée.

Sur route dégradée, le vélo colle au sol et reste très réactif et performant. Le cadre, la fourche, les roues vous préservent dans un confort absolu.

Les différentes sorties sur les routes gersoises peuvent en témoigner. On comprend mieux pourquoi les professionnels privilégient ce vélo sur les étapes flandriennes ainsi que Paris-Roubaix.

C’est là que le Synapse prouve toute son aptitude à la performance et au confort.

Il y a eu peut-être une petite tâche dans le ressenti. Ce n’est qu’une impression personnelle mais dès que la pente s’élève, là où les grimpeurs font la différence, le vélo est moins dynamique. Peut-être à cause de la monte de pneus en 28mm qui accrochent un peu trop la route lors des montées en danseuse ! Il vaut mieux privilégier de monter assis avec une certaine cadence pour profiter pleinement du cadre.

Dans les descentes par contre, on retrouve un vélo très sécurisant, jamais pris à défaut dans les trajectoires. Et le freinage joue un rôle important dans cette sensation car il offre le touché, la douceur, la puissance que l’on attend d’un système hydraulique.

Pour conclure, ce vélo reste une référence sur ce segment. Il ne vous prendra jamais à défaut.

Les ingénieurs Cannondale ont fait un excellent travail pour marier deux concepts antagonistes. Il fallait garder un vélo ultra performant tout en privilégiant le confort du pilote. Force est de constater que le fruit de ce travail est l’ADN du nouveau Synapse.

Le Cannondale Synapse il s’adresse à qui ?

Ce vélo s’adresse à un public de connaisseurs, lassé de subir des positions typé course très en avant sur le vélo et qui cherche un vélo polyvalent tant au niveau de la performance, que de la position de conduite.

Trouver un magasin

Avec 71 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter