Test DT SWISS PR 1400 DICUT OXiC

Le carbone mais pas que…et oui chez DT SWISS, on a pris l’habitude de retrouver du haut de gamme carbone, mais avec cette nouvelle paire de roues DT SWISS PR 1400 Dicut OXIC, le fabricant suisse prouve qu’il maîtrise aussi la production de roues en ALU. Une roue de haut niveau en aluminium, légère avec une technologie innovante pour la surface de freinage, sachons d’en savoir plus sur cette nouveauté.

Présentation : DT SWISS PR 1400 DICUT OXIC

La PR 1400 Dicut OXiC, c’est le modèle alu haut de gamme chez DT Swiss avec un revêtement céramique sur la piste de freinage. Sur la balance 1435g seulement, un assemblage fait main… le tout pour un petit moins de 1000€, 999€ pour être précis, un rapport qualité prix qui s’annonce intéressant. Avant de rouler, parlons un petit peu de cette nouvelle technologie…l’OXiC.

Le procédé OXiC consiste à venir déposer sur la jante, une couche dure et résistante céramique par voie électrochimique. L’objectif est double : obtenir des performances de freinage maximales avec une usure de la jante minimale. Sans rentrer dans trop de détail, le principe électrochimique consiste à venir plonger la jante dans un bain électrolytique. Par le fait d’une différence de potentiel, des millions de décharges sont appliquées entre l’électrolyte et la jante. La couche d’oxyde est alors soumise à des températures très élevées qui vont la faire fondre, la rendre liquide puis se solidifier de nouveau au contact de la jante en refroidissant. Le résultat est un coloris noir mat, une structure qui se montre très résistante et souple lorsqu’elle est soumise à de fortes sollicitations. Le traitement OXiC conserve donc ses propriétés très longtemps, ne se fissure pas et offre une puissance de freinage quel que soit les conditions climatiques… Encore une fois, avec DT SWISS on a eu cette volonté d’associer la fiabilité et le rendement.

DT SWISS PR 1400 DICUT OXIC : les composants

On retrouve un moyeu DT (compatible 10 ou 11 v) avec corps Shimano ou Campagnolo. Le corps de roue libre conserve le système si important de la marque (RATCHET, vous pouvez démonter, entretenir rapidement et sans outils). Au niveau du rayonnage, il est radial sur la roue avant, avec 20 rayons. Sur la roue arrière, il est croisé par deux (coté roue libre et opposé), pour 24 rayons. La largeur de la jante (asymétrique) intérieure est de 18mm et 22mm en extérieure, pour un profil de 21mm.

A cela, il faut ajouter que les roues OXiC sont livrées avec des patins spécifiques de couleur bleu-violet, blocages rapides DT Swiss, Kit tubeless (les roues sont tubeless ready), on regrettera par contre l’absence des housses… ! Au niveau du design, on aime ou pas cette sobriété, mais le rendu noir mat est du plus bel effet et cela s’associe plutôt bien avec toutes les couleurs.

DT SWISS PR 1400 DICUT OXIC : le test.

On se lance et surtout on enchaine le montage des roues sur différents type de vélos :

  • LOOK 765 HUEZ RS
  • CANNONDALE SUPER SIX EVO
  • TREK EMONDA

Sur la route, on se lance avec cette paire de roues, et première impression, c’est la légèreté…pourtant 1435g, c’est certes light, mais encore loin du haut du panier. Ce ressenti, on le doit à la faible inertie (22mm de profil), c’est toujours plus simple pour lancer la roue… Le silence aussi est remarquable, on aime cette roue libre silencieuse, profiter du paysage sans pédaler et sans bruits…ça c’est le vélo que l’on aime. Avec les différents vélos, on a remarqué aussi l’influence que les roues pouvaient avoir sur le comportement et notamment sur le LOOK 765 huez rs (test ici). Il faut dire qu’avec un montage corima full carbone, le décalage était important. Autant le vélo était ultra rigide (voir trop) en montée, autant là il était plus souple et donc plus polyvalent. Ca confirme donc ce que nous pensions de ces roues…elles sont faciles, elles vont adoucir un peu un vélo ultra raide, et tonifier un vélo qui a tendance à être plus calme.

La souplesse verticale est suffisamment importante pour rendre ces roues confortables, alors évidemment si vous cherchez du plat et avoir le meilleur rendement, ces roues ne sont pas idéales. Mais concrètement, elles auront plutôt un comportement neutre que négatif sur le plat…sauf si vous arrivez à développer 350 watts au seuil et de vous appeler Tony Martin.

En montagne, c’est vraiment son terrain de prédilection, car si on comprend que pour monter, autant avoir des roues légères, on comprend aussi qu’il faut descendre et qu’avoir un freinage tip top, est plus qu’un nécessité. Dans les parties ascendantes, c’est le top, c’est confortable, rigide, et ultra tolérant…relancer, grimper au rythme ne lui font pas peur…elles s’adaptent à vous. Et après la montée, il y a la descente, et là encore ça freine fort, très fort…nous avons remarqué néanmoins qu’il fallait une montée en température des patins pour avoir le meilleur freinage.

Du côté des patins, on remarque aussi une usure assez prononcé, après la descente des différents cols, les flancs des pneus étaient devenus bleu-violet, mais au fur et à mesure des km, nous n’avons plus eu ce phénomène, sans doute le rodage… Après ces sorties dans les cols, nous avons voulu cette fois, enchainer les vallons Gersois avec de la route bien granuleuse. Là encore le résultat est positif, confort et polyvalence ont été au rendez-vous. Sur la pluie aussi, le bilan est positif. Alors oui, le freinage est loin d’un système à disque mais quand bien même, c’est assez efficace pour se sentir en sécurité.

DT SWISS PR 1400 DICUT OXIC : le bilan.

Alu or Not ?? C’est souvent la question…oui le carbone est dans l’absolu + rigide, + léger, + esthétique...mais c’est aussi + cher , + fragile. Alors, si vous voulez maitriser votre budget, avoir une roue pour tout faire, les DT Swiss PR 1400 Dicut OXiC sont excellentes. Polyvalence est bien le maitre mot, que vous soyez compétiteurs, ou non, que vous vouliez faire de la montagne ou du plat, …ces roues vont vous séduire et avec ce traitement en céramique, elles dureront dans le temps. On a aimé aussi la puissance du freinage, même si sous la pluie il n’y a pas de miracles, ça reste moins puissant que du disque, mais le résultat est là. Pour nous, c’est une très belle réussite, conception, rendement, esthétique, il y a tout dans cette roue et pour – de 1000€, c’est presque trop rare sur le marché. Alors, et pour finir le test, si vous voulez une belle paire de roues qui va vous permettre de tout faire, ou bien vous chercher une deuxième paire de roues afin de laisser les jantes hautes à la maison de temps en temps, La DT SWISS PR 1400 OXiC est la solution.

RETROUVEZ DT SWISS PR 1400 DICUT OXIC ROUE AVANT

RETROUVEZ DT SWISS PR 1400 DICUT OXIC ROUE ARRIERE

Trouver un magasin

Avec 69 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter