Test du sac Brooks Barbican

Test du sac Brooks Barbican

Et pourquoi pas tester pour une fois un sac un peu « trendy » de la marque BROOKS ? Brooks vous connaissez ? Non ? Alors petit rappel historique d’une marque SO BRITISH. 1866, au fin fond de l’Angleterre du côté du Leicestershire et plus précisément du district de Hinckley and Bosworth, coincé entre Birmingham et Leicester… John Boultbee Brooks achète alors son vélocipède dernier cri, dernier cri oui mais la selle est en bois (aïe)… on vous laisse imaginer le confort.

Dans le même temps et par un curieux hasard, son père est un fabriquant de selles en cuir pour chevaux. Rapidement le jeune homme de 19 ans, eut l’idée de créer une passerelle entre l’activité de son père et son nouveau vélocipède. Halte à la selle en bois et vive la selle en cuir.

Le mythe Brooks était né, 150 ans après la marque so Bristish est au vélo ce que Dior est à la haute couture… du luxe, du raffinement et du style. Depuis la marque a su innover et se diversifier avec notamment une gamme bagagerie faisant référence dans le domaine. Avec notamment un sac à bandoulière qui a connu un vif succès. …le sac Brooks Messenger Barbican COTTON CAVAS. Alors qu’en est-il de ce sac, utile ou pas ? design ou pas ? On vous dit tout ici.

Sac Brooks Barbiccan : le test

Avec des garnitures en cuir tanné et un corps en toile de coton fin, le Barbican semble à première vue être un simple sac. Mais en y regardant de plus près, il y a aussi quelques fonctionnalités intéressantes pour les cyclistes, alors creusons un peu surtout qu’étant propriétaire de l’ancienne génération, nous allons pouvoir comparer.

En sortant le sac de son étui, on retrouve l’odeur du cuir si traditionnel des produits brooks, c’est toujours un bonheur de sentir cette odeur de cuir. Pour la sangle, on retrouve cette particularité avec justement une attache en plusieurs points, c’est un brevet du fondateur de Brooks, John Boultbee, pour une sacoche de vélo. Compte tenu de la mécanique simple de la sangle, elle saisit le corps avec un niveau de confort surprenantrépartissant la charge du sac assez uniformément sur le dos, bien pratique lors de vos déplacements. Sur la bandoulière d’ailleurs, c’est le premier élément marquant par rapport à l’ancienne génération, elle parait plus fine moins robuste, et autre élément c’est l’insert cuir qui est moins bien fini, sur la précédente génération, l’inscription BROOKS y était magnifiquement apposé, là ce n’est plus le cas. Pour le reste, on retrouve la finition de l’ancien, c’est propre, toujours déferlant pour la pluie, on retrouve les coussinets au dos du sac pour optimiser le confort lors des déplacements. A l’intérieur, grande nouveauté avec plusieurs poches de rangements, pas un luxe, vous pouvez maintenant mieux compartimenter, et vous avez une poche interne avec une fermeture éclaire qualitative. On gagne donc en rangement et ce n’est pas pour nous déplaire, car c’était le gros défaut de l’ancien sac. On appréciera aussi le rangement latéral, pour vos clés ou autres.

Sac Brooks Barbican : pour qui ?

Si son style vous convient, il faudra tout de même débourser 300€, ce n’est pas rien, mais c’est un bel objet digne d’une belle marque de maroquinerie. Néanmoins dans le cadre d’un usage vélo taf intensif il ne sera pas forcément le plus adapté. On regrette, lors d’une charge importante que le sac ne se ferme pas bien. Les rangements sont là, vous pouvez mettre un ordinateur portable de 13 ou 15 pouces, vous pouvez y rajouter une petite veste de pluie, un cahier mais pas beaucoup plus. L’extérieur est composé d’une toile de coton résistante à l’eau qui fonctionne étonnamment bien pour garder le contenu au sec dans des conditions humides – pour avoir pris la pluie plusieurs fois, nous n’avons jamais eu de problèmes avec nos affaires.

Sac Brooks Barbiccan : le bilan.

Qu’en penser ? Un sac de luxe ? Presque…Un sac de vélo ? Presque… le barbiccan est clairement un sac un peu à part, un hybrid entre maroquinerie de luxe et sac pour le vélo. Clairement il ne sera pas parfait pour un usage intensif, mais il aura ce petit plus sur le côté design et historique qui va plaire. Alors on aime ou pas, mais c’est un bel objet qu’un amoureux du vélo aimera embarquer partout. Le rajout des poches intérieures n’est vraiment pas un luxe sur cette évolution (c’était le gros défaut de l’autre génération),. La déception quant à elle se focalise clairement sur la qualité de la bandoulière plus fine et peut être moins résistante, et petit détail mais qui fait aussi la différence l’insert en cuir sans l’inscription BROOKS, c’est dommage. On aimera encore et toujours l’ajustement de la sangle juste parfait en roulant, par contre le système de serrage va vous limiter dans le cas d’un chargement trop important. Définitivement ce sac est parfait pour du transport léger mais il vous limitera pour plus. Alors oui, ce sac n’a pas une vocation sportive, c’est un bel objet tout simplement qui pourra vous accompagner partout mais pas de n’importe quelle manière. A noter que ce sac existe en deux coloris, un full black et en gris clair, avec deux tailles 13L ou 15L.

LES +

  • La fabrication Brooks
  • Le design
  • La finition
  • Les compartiments de rangements
  • L’imperméabilité
  • Le système de sangle

Les –

  • Le prix
  • La fermeture du sac
  • La perte de qualité sur la bandoulière

Trouver un magasin

Avec 74 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou