Test du vélo Vern Adventure Power 8.1 de O2Feel

Test du vélo Vern Adventure Power 8.1 de O2Feel

Chez Culture Vélo, le Test c’est aussi le retour des utilisateurs, et cette fois-ci nous vous proposons un Test sur le tout nouveau O2 Feel Vern Adventure Power 8.1 : le vélo électrique passe partout de la marque Française.

Un vélo disponible en deux versions, avec batterie 432 ou 720 Wh, pour un tarif débutant à 3799€.

Pour ce Test, nous avons eu la chance de rencontrer Marine, qui est une utilisatrice de vélo électrique depuis 3 ans maintenant, sur un vélo plutôt urbain. L’idée était de lui faire découvrir un nouveau type de vélo, une nouvelle motorisation, et croiser son avis sur ce tout nouveau vélo Made In France.

Marine, tu es nouvelle testeuse Culture Vélo, peux-tu te présenter rapidement ?

Je suis Toulousaine, de retour après quelques années en expatriation du côté de Munich en Allemagne. Là-bas, c’est vrai la culture du vélo est totalement différente. Toulousaine d’origine je n’avais pas du tout cette approche-là. À Munich, tout est pensé, tout est réfléchi autour et pour le vélo. Circuler, parquer son vélo, tout est simple et moi qui n’était pas du tout une cycliste dans l’âme, j’ai vraiment appris et surtout j’ai appris à aimer le vélo. J’ai rapidement acquis un vélo puis un second et cette fois-ci il était électrique. J’ai testé une fois et le mal était fait, c’était ma solution.
Il me permettait de tout faire, amener les enfants à l’école, travailler, profiter le week-end en me baladant un peu partout. Bref, le paradis.

En revenant à Toulouse, j’avais vraiment des doutes quant au fait de reprendre mon vélo car connaissant la ville je ne m’y voyais pas du tout. Pas de pistes cyclables ou peu, le problème du vol, le non-respect des cyclistes…mais c’est vrai que depuis le confinement COVID, la ville s’est complètement métamorphosée. On retrouve des pistes partout en ville, il y a des efforts sur les aménagements et les parkings, il y a encore bien évidemment beaucoup d’efforts à fournir et des choses à améliorer, mais ça va dans le bon sens. Aujourd’hui, se déplacer à Toulouse est devenu beaucoup plus simple.

Donc là, vous me donnez l’opportunité de me faire tester un autre vélo électrique c’est juste un énorme plaisir pour moi.

Mon premier vélo électrique est un vélo plutôt premier prix d’une marque leader en Allemagne mais qui est vraiment urbain, c’était mon regret, je ne pouvais pas forcément aller sur des chemins où partir un petit peu à l’aventure. Là, avec ce O2 Feel Vern Adventure, je vais pouvoir aller partout, et je vais voir s’il est utile pour un usage urbain, mais aussi voir si son usage extra urbain est intéressant ou pas.

Marine, tu as découvert ce O2 Feel Vern Adventure Power 8.1 concrètement tu en penses quoi ?

Je ne vais pas te le cacher la première fois que je l’ai vu je me suis dit « c’est quoi ce tank », effectivement il est très impressionnant, avec ses gros pneus on dirait un gros SUV.
Moi, mon usage c’est plutôt de la ville avec un peu de chemin, donc j’ai eu un petit doute en le voyant. Qui plus est, et pour être honnête, j’ai eu peur d’avoir un tel vélo entre les mains, je me suis demandée si j’allais pouvoir bien le piloter, s’il n’allait pas être trop lourd.

Pour le reste, c’est un beau vélo clairement, j’aime la couleur, j’aime le design global. Je ne connais pas le vélo techniquement, ce que je regarde c’est un peu tout le reste. Ai-je une bonne position, la selle est elle confortable, les vitesses passent elles facilement, l’assistance électrique est-elle assez importante, l’éclairage est-il puissant…le basique certes, mais c’est mon questionnement.

Alors, le constat ?

Plusieurs choses, l’avantage c’est que mon travail est à moins de 10 km de mon lieu de résidence et j’y ai un accès via le canal du Midi et après j’arrive dans le centre de Toulouse. Donc ce qui était cool c’était de pouvoir mixer un peu de chemin et d’arriver sur du bitume en fin de sortie.
Le premier ressenti c’est le confort et la stabilité, c’est juste bluffant en arrivant en ville sur les pavés ou autre, la taille des pneus et la tige de selle suspendue c’est vraiment le paradis. Tu as l’impression que rien ne bouge, c’est très rassurant.

Sur le bitume c’est vrai, c’est différent de mon vélo urbain notamment quand tu roules, au-delà de 25 km/h (quand l’assistance s’arrête) on sent vraiment la résistance du pneu. Mais le gain confort, maniabilité et surtout le fait que je sois rassurée, c’est vraiment parfait.

Pour le reste, que peux-tu dire ?

J’ai aimé la puissance du moteur, alors on a un démarrage assez puissant, on arrive vite sur les 25km/h, peut-être trop vite finalement. Je trouve que sur mon autre vélo, l’assistance est un peu plus linéaire, mais ce n’est que mon ressenti.

Pour le reste, je dois dire que c’était très facile de prendre en main ce vélo, un vrai plaisir, le confort de la selle, la position réglable, la puissance de l’éclairage alors là clairement j’ai été bluffé. J’ai l’impression d’avoir une puissance exceptionnelle, limite trop pour les passants quand ils avaient la lumière dans les yeux, visiblement c’était gênant. Pour moi sur le vélo, encore très rassurant.

Après, il y a deux choses que je n’ai pas bien compris, la première c’est l’écran pour gérer l’électrique, je m’attendais à avoir une évolution, là non c’est assez pauvre, écran noir et blanc, pas de données sur la vitesse moyenne, ou sur d’autres choses, la navigation peut-être. Je pense que oui c’est une petite déception, il doit y avoir moyen de mieux faire.

L’autre sujet, et là je ne vois pas comment faire, le poids du vélo en statique, c’est vraiment un côté négatif du vélo. Il est un peu plus lourd que le mien, j’imagine que les pneus, la tige de selle télescopique ont un impact, mais oui il est lourd.

En mouvement, ce n’est pas du tout un problème mais pour le transporter, c’est vraiment lourd. J’ai voulu le mettre dans mon coffre pour partir à l’aventure…seule c’est évident, c’est impossible. Dommage, les vélos électriques sont lourds, mais j’espère que ça va s’améliorer. Après le vélo était plus facile pour le soulever avec la barre horizontale que le mien, c’est un vélo col de cygne et là c’est encore pire.

Donc un vélo plutôt intéressant pour le trajet vélo taf, mais pour le reste, tu en as pensé quoi ?

C’est sans doute là que j’ai préféré le vélo. Oui il est très bien pour la ville, mais on le sent, il aime bien être sur les chemins du canal du midi. J’ai eu l’envie de le tester dans une zone un peu plus accidentée dans l’Aude, pas très loin de Carcassonne.
Et là c’est une révélation, j’ai vraiment pris un plaisir incroyable 45km de pistes, je n’avais jamais fait ça.
Je n’ai même pas utilisé le 1/3 de la batterie, et alors le bonheur que de pouvoir évoluer aussi facilement. Là encore, le combo fourche suspendue, pneus, et tige de selle fait vraiment la différence.
J’en voulais encore, mais il fallait rentrer…c’est un vrai vélo d’aventure pour quelqu’un comme moi qui ne connaissait pas le vélo il y a encore 4 ans.

J’ai eu mon vélo classique, un urbain électrique, et là c’est un bon mix vraiment un bon mix…c’est un vélo qui veut de l’aventure, en même temps avec un nom pareil...

Bref, il m’a séduite !

Confortable, plaisant, facile, design, polyvalent, tu peux dire quoi d’autre ?

Vous me le laissez ? Si seulement, non clairement, c’est typiquement un vélo qu’il faut essayer. D’apparence c’est un monstre, il est imposant, je ne me voyais pas dessus, j’imaginais qu’il fallait avoir une force de Golgoth pour le conduire. Au contraire, c’est le vélo pour toutes et tous.
Donc pour un usage urbain, je dirai 7/10…il y a le poids, le côté un peu lourd, et au-delà de 25km/h il faut forcer. Par contre, pour l’usage chemin, c’est un 9/10…il a tout pour rassurer, le seul hic, c’est une nouvelle fois le transport, il vous faut une grande voiture ou un porte vélos. Pour le reste, il n’y a rien à dire, parfait.

Et sur l’autonomie, j’ai fait quasi 150km en ville sans recharger, et j’ai dû mettre 4 ou 5 h pour le recharger complètement. J’alternais sur le mode intermédiaire et haut (quand il y avait des montées). Sur l’usage VTC, j’ai fait une sortie de 45km, et idem même consommation.

Encore merci de m’avoir fait tester ce vélo, car c’est maintenant un nouveau chemin qui se profile. Pouvoir avoir un vélo qui me fait tout 7j/7…et me dire que je peux découvrir pleins de choses avec lui aussi facilement, ça c’est vraiment cool.

Maintenant c’est malin, je vais devoir le mettre sur ma liste du père Noël...

Les modèles du Vern Adventure 8.1

 Le Vern Adventure Power 8.1 432 Wh

  • Cadre : Aluminium
  • Fourche : Suntour Mobie E25 Suspendue, 75mm
  • Transmission : Shimano Deore, 10 vitesses
  • Freins : Disques hydrauliques Shimano MT400
  • Roues : A-Rim POM-21
  • Pneus : Maxxis Ardent 27.5 x 2.4 tubeless ready EXO anti-crevaison
  • Tige de selle : Satori SOLO suspendue et réglable
  • Moteur : Shimano EP8 puissant et réactif - 85NM
  • Batterie : iPowerPack Advanced 432 Wh

Ce modèle est celui a été utilisé lors de ce TEST, il existe également dans une version 720 Wh :

 Le Vern Adventure Power 8.1 720 Wh

  • Cadre : Aluminium
  • Fourche : Suntour Mobie E25 Suspendue, 75mm
  • Transmission : Shimano Deore, 10 vitesses
  • Freins : Disques hydrauliques Shimano MT400
  • Roues : A-Rim POM-30
  • Pneus : Maxxis Ardent 27.5 x 2.4 tubeless ready EXO anti-crevaison
  • Tige de selle : Satori SOLO suspendue et réglable
  • Moteur : Shimano EP8 puissant et réactif - 85NM
  • Batterie : iPowerPack Advanced 720 Wh

Trouver un magasin

Avec 79 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou