Vélotaff : la sélection des indispensables Culture Vélo

Vous avez peut-être fait le choix de prendre le vélo désormais pour aller travailler et vous avez rejoint la communauté dite des « Vélotaffeurs ». Mais êtes-vous bien équipé ? Car oui, être bien équipé à vélo ça change tout : sécurité, visibilité, imperméabilité, ce sont aussi les facteurs à prendre en compte. Si vous ne vous êtes pas décidé encore pour votre prochain casque, antivol ou éclairage, suivez le guide Culture Vélo, on vous explique tout !

Choisir le bon éclairage pour le vélo

L’éclairage est un élément important pour vous garantir la sécurité aussi bien de nuit mais aussi de jour. Même en pleine journée il est important de se signaler aux automobilistes. Avec l’évolution technologique des dernières années (LED, amélioration des batteries…), l’éclairage est devenu plus puissant, plus compact, plus léger, moins énergivore et le tout pour rendre la pratique du vélo plus sûre. Comment choisir ?

1 : Le type d’alimentation

Le choix du type d’alimentation dépendra en grande partie de la fréquence d’utilisation ;

  • Batterie : les feux de vélo fonctionnant sur batterie conviennent parfaitement aux trajets très réguliers, voire quotidiens. Certains se rechargent via port USB - pratiques pour recharger à la maison ou au bureau.
  • Piles : simples à utiliser, les éclairages à piles sont néanmoins à réserver aux trajets occasionnels.

2 : Selon votre pratique & votre usage

3 : Le mode d’éclairage

  • Fixe : l’éclairage est permanent, c’est un bon point, mais vous attirez moins l’oeil des autres usagers de la route. Idéal en éclairage avant pour éclairer la route ou le chemin devant vous et savoir où vous mettez les roues.
  • Clignotant : les autres usagers vont mieux vous voir, et généralement l’autonomie sera meilleure. Idéal en feu arrière pour se signaler, certains ont une portée jusqu’à 2km.

4 : Le détail qui fait la différence

En plus de l’éclairage vélo, nous vous conseillons de porter un gilet vélo fluo et tout autre élément réfléchissant. Certains éclairages se fixent directement sur le casque en complément d’un éclairage sous la selle. Certaines marques les intègrent directement dans le casque.

NOTRE SÉLECTION

  • 1 : Knog Plus Front. Rechargeable via USB, cet éclairage avant se fixe partout : guidon, fourche, panier et même t-shirt pour les runners. Il produit 40 lumens pour une autonomie d’environ 20 heures.19,99€
  • 2 : BBB éclairage arrière BLS-137. Un éclairage qui produit 50 lumens avec une autonomie de 31 heures environ. Se recharge via USB. 32,95€
  • 3 : BBB Spotcombo. Avec kit d’éclairage avant et arrière BBB, vous serez vu de jour comme de nuit sur votre vélo. Et en plus ils se rechargent via USB. 34,95€
  • 4 : Bontrager Flare R City. Un éclairage arrière visible de jour qui donne 35 lumens d’éclairage équilibré pour être vu de jour comme de nuit dans les rues de la ville. 39,99€
  • 5 : Garmin Varia RTL510. Le Garmin Varia RTL 510 est un éclairage et radar arrière qui vous prévient via des alertes visuelles et sonores lorsqu’un véhicule s’approche de vous par derrière. Et compatible avec vos GPS Garmin Edge. A partir de 199,99€

Choisir le bon antivol

Si vous voulez retrouver votre vélo, il est vivement conseillé de vous procurer un antivol. Là encore, plusieurs critères de choix entre compte car il existe plusieurs types d’antivol.

NOTRE SÉLECTION

  • 1 : BBB Antivol câble Powersafe. Câble intérieur en acier tressé droit, épais et solide, pour une proctection maximale et mécanisme de fermeture en métal à haute résistance. 3 clés incluses. Longueur 1 mètre. 17,95€.
  • 2 : Kryptonite Keeper 785. Chaîne de 85cm facilement transportable, maillons 3T de 7mm d’épaisseur. 47,99€.
  • 3 : Kryptonite Evolution Mini7. Antivol en U Evolution, ultra résistant avec un câble d’une longueur de 120cm. 70,99€.
  • 4 : Abus U470/300 Granit Plus. Anse cémentée parabolique de 12 mm de diamètre. L’ABUS Power Cell (breveté) offre une protection très élevée contre les coups et les torsions. 74,95€.
  • 5 : Abus Bordo Alarm 6000A. Le premier antivol pliable à alarme intégrée au monde : l’alarme intelligente avec tonalités d’alertes aux premiers mouvements avant de déclencher l’alarme à 100 dB. Articulations en acier cémenté de 5mm de diamètre. Livré avec son support SH. A partir de 139,95€.

Choisir son casque urbain

Notre expert Yoann de Culture Vélo Lyon Centre nous donne ses conseils : La première des choses pour bien faire c’est de l’essayer. Un casque ce n’est pas qu’une question de taille, c’est aussi une question de confort. Un casque bien réglé est un casque qui vous protégera. Pour ce faire, nous recommandons d’utiliser un mètre souple et de prendre la mesure au-dessus des sourcils. Ensuite, côté pratique, la plupart des casques sont réglables, à l’aide d’une mollette située à l’arrière de celui-ci. C’est ce qui explique que les casques indiquent une taille minimale et une taille maximale. Tous nos casques sont aux normes. Pour le design, c’est à vous de juger et de prendre celui qui vous plaira. Pour finir, si vous deviez adopter une technologie, adoptez le MIPS : le MIPS imite et joue le rôle du liquide céphalo-rachidien dans lequel "flotte" notre cerveau. Lors d’un choc, le système MIPS absorbera l’énergie de l’impact en faisant glisser le crâne le long de la calotte. Les forces rotationnelles seront ainsi mieux dissipées et le cerveau ne tapera pas contre la boîte crânienne en étant ainsi mieux protégé contre les impacts obliques. Les critères de choix :

  • la taille du casque : ajusté mais pas trop serré
  • le niveau de confort
  • la facilité de réglage
  • l’homologation et les technologies (MIPS, WaveCel...)
  • le design (couleur, forme...)

NOTRE SÉLECTION

  • 1 : Giro Cormick. Le Cormick offre un ajustement confortable, avec une coque enveloppante et une bonne ventilation. Ce casque est la polyvalence dont vous avez besoin pour rouler sur tous les terrains. A partir de 59,95€
  • 2 : Lazer Cameleon. Il vous accompagnera aussi bien dans votre quotidien ou pour vos sorties sportives du week-end. Disponible également en version MIPS. A partir de 59,99€
  • 3 : Abus Hyban. De nombreuses aérations pour une meilleure ventilation, un éclairage haut à 180° et un large réflecteur, ce casque est fait pour être vu de jour comme de nuit. A partir de 64,95€
  • 4 : Cairn Quarz Visor. C’est le casque idéal pour les trajets en vélo électrique. Il offre un grand confort et une protection optimale, grâce à son attache rapide, son éclairage LED arrière, et sa visière de protection. 89,99€
  • 5 : Abus Pedelec 2.0. Le nouveau casque Abus Pedelec 2.0 est un casque particulièrement adapté à la pratique du vélo en milieu urbain avec une grosse LED intégré dans le casque pour améliorer votre visibilité et votre sécurité. A partir de 149,95€

Choisir sa protection de pluie

Rouler à vélo pour vélotaffer c’est agréable mais se déplacer sous la pluie ça l’est moins. Pour arriver au travail au sec tout en se protégeant soi et ses affaires c’est primordial. Dans les vêtements, nous vous conseillons d’abord un pantalon de pluie pour le bas et une veste de pluie pour le haut. Contre la pluie et le froid, vous apprécierez aussi des gants. Enfin, côté bagagerie pour protéger votre matériel et suivant la mobilité et la charge dont vous avez besoin, vous pourrez opter pour des sacoches (grosses charges) ou un sac à dos ou bandoulière (petites charges type laptop). Les sacoches qui se fixent sur le porte-bagages sont généralement prévues pour être plus étanches.

NOTRE SÉLECTION PRÊT A PORTER

  • 1 : Pantalon de pluie Basil Mosse femmes. La série urbaine, Basil Mosse, tout aussi fonctionnelle, est la ligne de vêtements imperméables la plus urbaine et qui est inspiré des dernières tendances design. 59,99€.
  • 2 : Veste de pluie Basil Hoga. Grâce à leur design simple et fonctionnel les pantalons, vestes, ensembles de pluie et ponchos unisexe Basil Hoga ne sacrifient rien à la qualité ni au style ! 64,99€.
  • 3 : Pantalon de pluie Vaude Fluid Pants II hommes. Pantalon de pluie 2 épaisseurs avec doublure en filet, s’enfile en un tour de main et protège de la pluie et des éclaboussures. Grâce à des velcros, il est possible d’ajuster la largeur du bas du pantalon pour le protéger de la chaîne. 80€.
  • 4 : Veste de pluie Basil Mosse femmes. A la fois élégante et pratique, la parka Basil Mosse permet de pédaler tout en restant au sec. 99,99€.
  • 5 : Veste imperméable Basil Skane hommes. Une caractéristique unique de cette série est la capuche réglable de ses vestes permettant de porter un casque en-dessous. Ses pantalon sont également parfaitement adaptés au cyclisme urbain. 99,99€.

NOTRE SÉLECTION BAGAGERIE

  • 1 : Housse réfléchissante Wowow. Cette housse de sac à dos permettra de vous rendre beaucoup plus visible lors de vos trajets à vélo en ville et de protéger votre sac à dos. 9,95€.
  • 2 : Sac à dos Hapo-G coursier. Design très sobre pour cette besace dont la monobretelle offre un bon maintien sur le dos et une rotation rapide pour accéder au contenu du sac. 22,90€.
  • 3 : Sacoche arrière Hapo-G 2en1 14L. Cette élégante sacoche Hapo-G est convertible en sac à dos et se fixe sur la plupart des porte-bagages arrières. 44,90€.
  • 4 : Sacoche Vaude Cyclist Messenger. Sac de coursier, à bandoulière, design urbain, équipé d’un rail permettant de la fixer sur le vélo, en matériau principal robuste aspect textile, certifié conforme à la norme écologique draconienne du sigle bluesign®. 100€ (taille M) / 110€ (taille L).
  • 5 : Sacoche Vaude Aqua Back. Paire de sacoches pour roue arrière. Cette sacoche étanche pour roue arrière, en bâche résistante sans PVC, est climatiquement neutre et fabriquée sur le site allemand de VAUDE au bord du lac de Constance. 130€

Trouver un magasin

Avec 73 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualité

Inscription Newsletter