Cannondale System Six ou la rencontre du Troisième Type…

Nous pourrions commencer ce test par cette conclusion…et oui voilà un vélo qui détonne de par son style et son comportement. Le Cannondale System Six tape fort dans le monde du vélo de route haut de gamme.

Un vélo qui se veut le plus rapide du monde…Encore une invention de la marque ?

Du côté de Culture Vélo, son arrivée a causé bien des émules, un vélo racé en mode #BATBICYCLE… Bref un vélo racé, mais au final il se destine à qui ? Ce vélo est-il encore un aéro intolérant, lourd et inexploitable pour les communs des mortels ? Voyons tout cela dans le test du Cannondale System Six 2019.

Cannondale System Six 2019 : le Test

Nous voulions avoir un System Six un peu moins haut de gamme pour faire ce test, mais nous avons reçu le vélo du Team Education First, rien de moins, en mode Dura Ace Di2 et tuti quanti… alors forcement quand on le sort du carton, il y a tout pour rêver, "le dernier groupe Dura Ace Di2". Le capteur de puissance intégré, jantes tubeless Knot, bon 64mm de hauteur, il faut avouer on a peur de faire un peu de planche à voile en cas de vent de côté…

Pour le reste et pour rentrer dans les détails, pédalier 52-36, 11-30, manivelles 170…et section de 23…..WHATTTTT ?? 23mm mais il se passe quoi dans les têtes des ingénieurs Cannondale…du 23mm sur un vélo comme ça, ils pensent que nous avons la souplesse du danseur Baryschnikov 😉… Non justement , la conception de la jante permet d’avoir un pneu 23mm, qui en fait équivaut à un 27mmm ! OUFFF, ça va mieux d’un coup, ça devrait moins taper.

Le petit plus qui pourrait faire mieux

En effet, whoaoww, on a un capteur de puissance déjà en place, avec le capteur Power2max, c’est un petit plus indéniable surtout sur ce type de machine typée performance…Bon le petit hic, et il ne faut pas se le cacher c’est qu’il faut prendre un abonnement optionnel pour profiter pleinement de toutes les données... Dommage. Après dans l’absolu, on le sait un capteur de puissance, c’est un coût supplémentaire, donc pour tenir son placement prix, Cannondale ne peut pas tout offrir…Sachant que par ailleurs, même si le vélo est dans un budget stratosphérique ( 10 499€) il reste moins cher qu’un Cervelo S6 ( 12 000€), qu’un Specialized Venge ( 11 299€, alors qu’il n’est pas en groupe Full Di2, et ne propose pas de capteur de puissance…)

Bref, ce System Six est cher….mais dans le royaume du très très haut de gamme il affiche un placement prix intéressant.

Cannondale System Six : L’intégration absolue

Cannondale a voulu faire un vélo Aéro… alors logiquement le travail sur l’intégration était au cœur des préoccupations, ici on a envie de dire rien ne dépasse. On remarque aussi, la forme spécifique des tubes et notamment du tube diagonal au profil carré, c’est en opposition avec ce que nous voyons traditionnellement sur les vélos aéros, où le profil lame est de rigueur. L’avantage du profil carré est l’intégration optimisée du porte bidons...

Au niveau des roues, là Cannondale n’a pas fait dans la demi-mesure, oui oui du 64mm, c’est une belle roue il n’y a rien à dire, mais on veut la voir sur le terrain, car il faudra quand même avoir un minimum de watts, pour les exploiter. Du côté de la structure, c’est encore du hors norme, une largeur externe de 32 mm et interne de 21 mm, il a fallu donc penser les haubans en conséquence… A noter que vous pouvez monter des pneumatiques jusqu’à 30mm de section… Allons-nous voir le Sytem Six sur le Tour des Flandres ou sur Roubaix ??? Le pari est lancé, mais il est fort à parier qu’un équipier du type Taylor Phinney ne soit pas contre l’idée…

Cannondale System Six : Cockpit de la NASA 😉

On a souvent vu des vélos aéro avec des cockpits ultra complexe, beau mais alors pour changer la position, impossible. Et oui le monobloc c’est classe, mais quand tu as une position calée au mm, chez les pros c’est possible, pour le reste du monde pas vraiment. Donc ici, vous retrouvez un cockpit réglable et personnalisable. En y regardant de plus près, on découvre que le cintre est vissé sur une potence, et même réglable en inclinaison. Les passages de gaines/durites sont totalement internes, et traversent même les "entretoises-spoiler", qui finissent de customiser l’avant en hauteur. Au moment du réglage, on se rend compte qu’il est aussi très étroit : 37,5 cm au niveau des cocottes, 41 cm aux extrémités. Le combo cintre-potence est réglable en hauteur, longueur et même inclinaison ce n’est pas beau ça !!!!

Cannondale System Six : Un monstre aéro

Non, nous n’avons pas investi dans une soufflerie dernier cri, c’est le très sérieux magazine Tour magazine qui a effectué une série de test sur plusieurs vélos aéros. Quelle puissance est nécessaire pour atteindre et conserver une vitesse ? Sans tomber dans les travers des chiffres pour des chiffres, les voici :

  • Cannondale SystemSix (203 Watts)
  • Cervelo S5 (206 Watts)
  • Specialized Venge (208 Watt)
  • Trek Madone (212 Watt)
  • Ridley Noah Fast Disc (213 Watt)

Cannondale Sytem Six … SUR LA ROUTE

Oui car c’est bien sympa ces études en souffleries qui vont nous montrer qu’il faut 3 watts de plus de moins…alors oui 3 watts ça peut vous faire gagner le tour ou vous le faire perdre…Hein MISTER BRAILSFORD 😉 Mais pour nous, il faut aussi avoir les sensations sur le terrain. Alors on file, avec ce nouveau bolide sur nos routes Gersoises…et ça y est on a l’impression au bout de 100 mètres de se croire dans une course, le vélo pousse à la vitesse… il y a ce bruit à la relance, on aime ou pas mais dans un peloton vous ne pouvez pas passer inaperçus, et pour le cycliste qui a la chance d’être dessus, il est vraiment bien calé. Dans une position relativement radicale, vous avez un drop assez prononcé (différence entre le point d’appui sur la selle et le creux du guidon). Donc oui, on est ici dans le cas d’un vélo avion de chasse, et quand vous avez atteint le rythme de croisière du vélo…on retrouve une stabilité incroyable. Nous avions peur des 64 mm des roues, mais pas du tout, c’est stable et extrêmement réactif, bien aidée par un cockpit étroit qui pousse à la relance.

Cannondale System Six Vitesse et Confort

Alors, non le vélo n’est pas un rival du Synapse, Domane, Solace et consort non non, mais c’est surprenant, la fibre carbone fait son travail et la forme de la fourche aussi, devant ça ne tape pas, vraiment c’est une bonne surprise, un vélo confortable mais aéro…ON AVAIT DIT RENCONTRE DU TROISIEME TYPE, NON ? Pour le reste de l’intégration, c’est du bon travail, il n’y a aucun bruit parasite, non les durites ne viennent pas taper dans les tubes, la tige de selle ne se baisse pas comme nous l’avions vu sur certains modèles… Bref, pour le moment le Cannondale System Six est bluffant.

Cannondale System Six, pourquoi adopter ce vélo et il s’adresse à qui ?

On s’en doutait, mais ce vélo est d’autant plus efficace que la vitesse augmente, bref pour profiter de son potentiel, il faudra avoir en vous du potentiel. C’est un vélo clairement pour les parcours plats ou avec un peu de vallons. Si jamais vous voulez le tester dans la pente, vous pouvez mais alors ce n’est plus le même programme, à partir de 6% le vélo n’est plus aussi facile, on a pu le tester avec des roues moins larges, et là ça passait mieux, mais ce n’est pas un vélo pour les pentes abruptes sauf si vous êtes une brute…et que toutes les bosses se passent en force 😉

Donc, c’est un vélo parfait, pour un routier qui cherche un vélo extrêmement efficace sur le plat, qui pourra aussi passer en bosse, mais point trop n’en faut. Les triathlètes verront dans cet animal LE MUST HAVE, les cyclosportifs pourront l’adopter sauf s’ils ne veulent que des cyclos dans les cols 😉. Pour les autres, c’est une affaire de goût mais aussi et surtout de portes monnaies, car là c’est le haut du haut du panier.

Cannondale Sytem Six, la conclusion

On avait le Synapse, puis le Supersix, deux vélos accessibles et équilibrés. Le System Six resserre l’étau et va chasser les watts pour ceux ou celles qui veulent gagner en vitesse, bref ici pas le temps d’enfiler les perles, c’est un avion de chasse mais qui est aussi tolérant…rencontre du troisième type on vous le disait !!! Le Cannondale System Six sera l’allié parfait pour les parcours plats, sera le rêve absolu des gabarits puissants en mode rouleurs sprinteurs…et à l’heure où nous écrivons ces lignes, Cannondale vous propose, le même châssis, mais cette fois avec le groupe Sram ETAP 12 vitesses, et pour encore moins cher…8499€, alors là encore c’est cher mais sur le marché c’est unique.

Donc en deux mots, le System Six revisite le vélo aéro, du confort, un design sympa, de la technologie à tout niveau et surtout il est diaboliquement efficace…Alors oui, pour nous le plus dur ce fût de le remettre dans le carton, et on espère une chose c’est qu’il repasse un jour dans nos locaux, car c’est de loin le vélo aéro que nous avons le plus aimé !!!#polyvalence

Découvrez toute la gamme du SystemSix

La gamme du SystemSix comprend cinqs modèles homme en tailles 47,51, 54, 56, 58, 60 et 62 et un modèle femme en tailles 47, 51 et 54.

Trouver un magasin

Avec 71 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter