Bien choisir ses chaussures de vélo

Bien choisir ses chaussures de vélo

Sur route, en VTT ou le gravel, chaque discipline a presque sa chaussure spécifique. Chaque niveau de pratique trouvera son bonheur et à tous les budgets. On vous éclaircit le tout.

Chaussures route : confort, rigidité et serrage

Notre sélection chaussures route

Il est loin mais loin ce temps où les chaussures étaient tellement souples et mal aérés. Aujourd’hui, il y en a pour tout le monde : que vous soyez débutant ou alors à la recherche du moindre watts, il y a forcement une chaussure pour vous. Ce qui change c’est la composition de la semelle et sa rigidité. Elle est en carbone sur les modèles haut de gamme pour apporter légèreté et rigidité. Une semelle rigide retransmet toute la puissance à chaque coup de pédale. En contrepartie, c’est forcément plus inconfortable. Si vous êtes plus sage sur votre vélo, que vous ne vous souhaitez pas avoir mal en rentrant de votre sortie, privilégiez une semelle plus souple.

Ensuite, il y a les différents systèmes de serrages BOA, à lacets, micrométriques. Les lacets apportent un look vintage et esthétique, un bon ajustement mais une fois sur le vélo c’est beaucoup moins pratique si vous avez trop serré : il faudra s’arrêter, déclipser les pédales et refaire ses lacets. Encore une fois, un cyclosportif ou compétiteur va vouloir plusieurs BOA ou boucles micrométriques pour avoir un pied hyper fixé, un débutant n’en aura pas besoin d’autant. Autre élément important, et là encore il faut tester, c’est la morphologie de votre pied : un pied large change tout. Il faut avoir le chausson correspondant. Le pied chauffe à l’effort, il gonfle et si le chausson n’est pas adapté vous allez vraiment le sentir. Pour le haut de gamme, certains modèles sont thermoformables, c’est-à-dire que via un four, on va pouvoir modeler le chausson à votre pied sur mesure. Pensez-aussi aux saisons : privilégiez une paire bien aérée et ventilée. Vous serez toujours à temps quand la météo sera plus douce de mettre une paire de chaussettes plus épaisses ou des couvre-chaussures.

Les points à retenir :

  • Le confort
  • Le degré de rigidité
  • Le serrage
  • L’accroche

Chaussures VTT : accroche et facilité d’utilisation

Notre sélection chaussures VTT

Loisir, XC ou all-mountain/enduro ? En fonction de la pratique on n’aura pas les mêmes pédales et donc pas les mêmes chaussures VTT ! Pour l’enduro, la descente et les débutants en trail, c’est le combo pédale plate/semelle plate. La semelle souple de la chaussure permet ainsi d’accrocher aux picots des pédales tout en étant plus facile à dégager en cas de danger.

Concernant les chaussures pour pédales automatiques, elles s’inspirent de la route mais avec crampons : pour faciliter l’accroche à pied. Les pédales sont elles différentes. Plus petites et avec une possibilité de clip des deux côtés. Vous pourrez utiliser ses chaussures plutôt dans une pratique cross-country qui améliore le rendement de vos coups de pédale et en trail pour ceux qui se sentent à l’aise.

Les points à retenir :

  • La pratique
  • Le serrage
  • La rigidité
  • L’accroche

Dans les deux cas, on regardera le système de serrage : le système BOA offre un serrage et un desserrage à la fois précis et rapides. Vous pouvez l’ajuster tout en restant sur votre vélo. Moins pratiques, les velcros seront sur les modèles d’entrée de gamme. Un choix idéal pour les débutants qui ne veulent pas sacrifier le budget. Les lacets sont à plébisciter seulement sur des chaussures à semelle plate. On retrouvera aussi un système à velcros ou BOA avec les mêmes avantages que sur une chaussure XC. Pour le gravel, privilégiez des chaussures VTT XC avec des pédales VTT. Elles peuvent se clipser des deux côtés pédales et apportent plus d’aisance au déclipsage qu’une pédale route.

Trouver un magasin

Avec 71 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou