Bien choisir son porte-vélo

Bien choisir son porte-vélo

Avec les vacances qui se profilent ou même le temps d’un long week-end, vous allez peut-être décider d’emporter avec vous votre vélo ou ceux de toute la famille. Sur la voiture, le porte-vélo est donc l’indispensable accessoire pour transporter votre deux roues. Entre les porte-vélos qui se fixent sur la boule d’attelage, ceux qui viennent sur le hayon ou d’autres carrément sur le toit, ce n’est jamais facile d’y voir clair. On vous éclaircit tout cela.

Quel porte-vélo pour mon vélo électrique ?

Les vélos électriques étant plus lourds que la plupart des VTC et VTT (22 kg de moyenne contre 13 kg pour les vélos dits musculaires), tous les porte-vélos n​’​ont pas la capacité de transporter un tel poids. Les modèles sur hayon ne peuvent supporter que 45 kg mais les plateformes sur attelage peuvent quant à elles accueillir jusqu’à 85 kg de charge. Un porte-vélo sur attelage "classique" ​peut supporter une charge de 45 kg contre 6​0 kg max pour la plupart des porte-vélo sur attelage pour ​un vélo électrique. Pour faciliter le chargement de votre vélo électrique, nous vous conseillons d’opter pour une plateforme avec une rampe.

Les questions qu’il faut se poser avant de choisir

  • Le nombre de vélos : pour transporter plus de 3 vélos, les solutions sur boule d’attelage s’imposent. En dessous, un système sur hayon pour des vélos légers peut suffire.
  • Les types de vélo : les VTT dotés de pneus à gros volume, les vélos enfants et les vélos urbains avec cadre de type col de cygne sont difficiles à installer sur les porte-vélos sur coffre et sur attelage en forme de V dont le contact entre vélo et porte-vélo se fait au niveau du cadre. Pour tous ces vélos, privilégiez une rangement sur le toit ou sur plateforme derrière. Par ailleurs, les vélos très haut de gamme, fragiles, supportent mal le contact avec d’autres vélos : une fixation sur le toit ou sur plateforme est alors idéale. La marque suédoise Thule propose un Carbon Frame Protector pour protéger vos vélos en carbone lors du transport.
  • La fréquence d’utilisation : pour un usage occasionnel, la fixation sur coffre est économique et souple d’utilisation. Pour les trajets très fréquents en revanche, la suspension sur boule d’attelage, peu encombrante et rapide à installer, tout en offrant une grande stabilité, est idéale.
Nos porte-vélos

Fixation coffre / hayon : de 1 à 3 vélos

Les avantages :

  • Système léger, peu encombrant.
  • Chargement des vélos facile.
  • Montage et démontage rapide.
  • Ne nécessite pas de barres de toit ou de boule d’attelage.
  • Solution la plus économique.

Les inconvénients :

  • Pas d’accès au coffre de la voiture.
  • Pas de visibilité sur le rétroviseur central.
  • Les sangles doivent être biens tendues pour la sécurité.
  • Difficulté pour transporter les vélos enfants ou les vélos à col de cygne.
  • Les vélos peuvent se toucher entre eux / toucher la carrosserie, il faut donc penser à protéger l’ensemble.

Fixation sur barres de toit : de 1 à 4 vélos

Les avantages :

  • Ne gène pas la visibilité.
  • Laisse le coffre accessible.
  • Vélos solidement arrimés et espacés les uns des autres.
  • Convient pour tous les vélos.

Les inconvénients :

  • Chargement / déchargement des vélos en hauteur pas toujours évident.
  • Prise au vent qui impacte l’aérodynamisme du véhicule.
  • Accès impossible aux parkings et autres passages limités à 1m90 de hauteur.

Fixation sur boule d’attelage : de 1 à 4 vélos

Les avantages :

  • Excellente stabilité.
  • Chargement facile des vélos.
  • Si elle dispose d’une fonction bascule, le coffre de la voiture reste accessible, même avec les vélos chargés.
  • Stabilité sur la route, sécurisation maximale de vélos.

Les inconvénients :

  • Visibilité arrière réduite.
  • Vérifier la charge verticale maxi tolérée par la boule d’attelage de votre véhicule.
  • Véhicule rallongé donc stationnement plus compliqué.
  • Solution onéreuse

Trouver un magasin

Avec 70 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou