Essai du Bianchi Infinito XE

C’est le petit dernier de la marque Bianchi, l’Infinito XE se dévoile et nous avons pu le tester sur plusieurs mois et sur plusieurs terrains (montagne, plat, vallons).
Le nouvel Bianchi Infinito XE, s’inspire fortement de son aîné l’Infinito CV…le fer de lance sur le segment confort. L’Infinito se décline donc en deux modèles, le haut de gamme le CV, qu’utilise les professionnels du Team Jumbo Visma pendant les classiques flandriennes et le XE, qui lui se destine aux cyclistes désireux d’enchaîner les kilomètres en conservant un certain confort .

Le Bianchi Infinito XE reprend la même géométrie que son grand frère, mais n’adopte pas la fibre carbone CounterVail de la marque… Une technologie qui a pour caractéristique principale de limiter les vibrations.

L’objectif de l’Infinito XE est donc clair…vous fournir un vélo endurance tolérant, confortable avec rapport qualité/prix intéressant.


Le Bianchi infinito XE est entièrement en carbone, cadre (1100g) et fourche (420g), offre des lignes épurées et un acheminement interne de la câblerie. Ce Bianchi Infinito XE vous offre une belle intégration de la câblerie, sans que celle-ci soit totalement invisible au niveau de la douille de direction. Il est pourvu d’axes traversants 12x100mm à l’avant et 12x142mm à l’arrière. La tige de selle en aluminium est maintenue par un nouveau serrage de selle discret conçu par Bianchi, tout comme les entretoises sous la potence afin qu’elles s’intègrent au mieux avec le cadre, tout comme sur les modèles haut de gamme c’est un plus du vélo…Bianchi c’est la finition parfaite.

BIANCHI INFINIO XE : Son équipement

En mode full Shimano Ultegra, la marque a donc privilégié la qualité et c’est un bon point. Retrouver ce niveau d’équipement à ce prix est rare.

Vous retrouverez une cassette Shimano Ultegra 11-30, et à l’avant un pédalier compact 50/34, un développement qui vous couvre une plage d’utilisation large.
Au niveau des roues, on retrouve des Fulcrum Racing 900 compatible tubeless. Au niveau de la largeur de la jante, sa conception spécifique vous permettra de chausser du 32mm. De quoi encore optimiser là encore votre confort.
De série, le vélo n’est pas monté en tubeless (dommage), et le choix des pneumatiques Vittoria Zaffiro Pro Slick est discutable. La monte est trop souple, le grip n’est pas au rendez-vous. C’est une grosse déception, cette monte n’est pas digne du vélo.

Au niveau du poids, nous atteignons les 9kg, c’est dans la tranche haute sur ce segment (en rapport de son équipement). Les roues le pénalisent clairement, et les accessoires premier prix (selle, tige de selle méritent sans doute un upgrade).
La selle est effectivement un élément et un ressenti bien personnel, mais on retrouve ici une selle de qualité assez moyenne…dommage.
Au niveau du poste de pilotage, c’est une bonne surprise, on retrouve un combo bien fini, et l’intégration est bonne…ça devient de plus en plus rare sur ce segment de prix…Bianchi ne faillit pas à sa réputation, c’est beau et fin.

En conclusion, on apprécie sur ce vélo de retrouver un groupe full Shimano Ultegra, on aurait aimé une autre monte pneumatique et pour bien faire une selle plus qualitative n’aurait pas fait de mal à l’ensemble. Pour finir, on aime et on aime encore la finition Bianchi, c’est donc un beau vélo bien équipé…à 3199€, c’est un très bon rapport qualité prix, sur le segment endurance.

BIANCHI INFINITO XE : Son comportement

L’Infinito XE, c’est un vélo endurance, il faut bien l’avoir en tête. Ici le constructeur italien a misé sur le confort. La géométrie est donc spécifique (tube horizontal court, pour éviter de se courber sur le vélo), les bases sont plus longues (pour avoir plus de dégagement au niveau des pneus et plus de stabilité).
On retrouve donc un vélo stable et confortable mais pas spécialement nerveux. Non, ici c’est clair, les difficultés se passent assis et au train .Pas question de vouloir monter en explosivité.
Il est vrai que le combo roues/pneus n’aident pas non plus le vélo. C’est assez lourd et les pneus pénalisent aussi le rendement.

Au contraire on appréciera vraiment ce côté confort, c’est un monstre à ce niveau là. On a pu essayer en parallèle son grand frère l’Infinito CV, qui est clairement aussi confortable voir un peu plus (la fibre CounterVail aidant) mais c’est aussi un vélo plus dynamique. Le XE se destine clairement aux cyclosportifs qui cherchent le confort sur le long terme, et l’Infinito CV lui, plus aux coursiers qui voudront garder du dynamisme et du confort.

BIANCHI INFINITO XE : le bilan

Dans cette version noir glossy, Bianchi prouve qu’il ne fait pas que du Celeste…alors si pour certains voir un Bianchi dans une autre couleur que le vert céleste est tout simplement une hérésie, pour les autres, c’est un atout de taille car c’est laisser le choix.

Pour le reste, et ce qu’il faut noter sur ce vélo :

  • 1- Finition irréprochable
  • 2- Equipement et transmission de qualité (groupe entier Shimano Ultegra)
  • 3- Roues et pneumatiques sont en deçà de la qualité du groupe et du cadre
  • 4- Un vélo confortable mais qui manque de dynamisme dans les changements de rythmes.
  • 5- Rapport qualité prix intéressant pour quelqu’un qui cherche un vélo confort bien équipé
  • 6- Au niveau des axes d’améliorations, la selle, les roues et les pneus seront éventuellement des éléments à upgrader pour profiter pleinement du châssis qui lui est plutôt agréable.

    A noter que le vélo existe en deux coloris, vert céleste et noir glossy, et deux montages sont proposés, en taille 47, 50, 53, 55, 57, 59 et 61cm :

BIANCHI Infinito XE, équipé en Shimano 105


Groupe : Shimano 105 / 50x34, 11-32t
Roues : Fulcrum Racing 900 DB
Pneus : Vittoria Zaffiro Pro - 700x28
Prix : 2799€

BIANCHI Infinito XE, équipé en Shimano Ultegra


Groupe : Shimano Ultegra / 50x43, 11-30t
Roues : Fulcrum Racing 900 DB
Pneus : Vittoria Zaffiro Pro - 700x28
Prix : 3199€

Trouver un magasin

Avec 71 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualité

Inscription Newsletter