Les tests Culture Vélo

Garmin Varia UT 800

POURQUOI un éclairage ?

L’augmentation du trafic routier, et les accidents tragiques de ces dernières semaines nous rappellent combien le vélo est une activité à risque – et qu’il n’y a pas de petites économies lorsqu’il s’agit de protéger sa vie et celles de ceux qu’on aime.

Disons que le terme « Accessoire » n’est pas le plus approprié lorsque l’on parle de sécurité.

Si le port du casque est enfin rentré dans la tête de (presque !) tout le monde, la visibilité et l’éclairage sont eux aussi deux éléments de protection essentiels qui devraient être davantage considérés. Car prévenir l’accident, c’est encore mieux !

VOIR et ÊTRE VU.

Deux choses bien différentes. Ce n’est plus tant la vitesse des automobilistes qui pose problème aujourd’hui, c’est leur manque d’attention au volant. Dans notre quête de visibilité, nous cyclistes sommes en concurrence avec les smartphones – qui, si l’on en juge les récentes campagnes de sensibilisation routière, commencent à poser de sérieux problèmes.

Dans ce contexte, le gilet jaune fluorescent est une solution trop passive. Même si Karl Lagerfeld l’a porté pour une campagne de prévention routière, il n’est pas sexy. Ni très pratique lorsque l’on fait du sport…

Les marques de textile Route ont maintenant la délicatesse de proposer des finitions réfléchissantes sur quasiment tous leurs modèles, mais il faut bien l’avouer : c’est encore insuffisant pour être vu des automobilistes !

ALLUMEZ LES FEUS

Pour vraiment capter l’attention de nos voisins motorisés, dotez-vous de lumières clignotantes au grand-jour : rouge à l’arrière, blanche à l’avant. Et d’un faisceau lumineux puissant la nuit pour éclairer au loin et sur les bas-côtés.

Que vous soyez vélotaffeur(se), cycliste du Dimanche ou aventurier, envisagez votre visibilité sur 360 degrés : assurez-vous d’être visible sur les côtés comme devant et derrière. Et si vous roulez régulièrement, projetez-vous sur 365 jours, de nuit comme de jour. Avec toutes les contraintes que ça représente.

LA LUMIERE A TOUS LES ETAGES

Garmin, l’un des leaders aujourd’hui de l’accessoire intelligent connecté vous propose une lampe de vélo puissante et ergonomique, conçue pour répondre à toutes vos contraintes d’éclairage et de visibilité : la GARMIN VARIA UT800.

Un feu de vélo léger (130 grammes) à haute intensité lumineuse (800 lumens !) destiné aux pratiques sportives (vélos de route et / ou VTT), pour rouler le jour ou la nuit. Une autonomie de la batterie comprise entre 1.5 heures (à pleine puissance, lumière constante) jusqu’à 6 heures.

PRISE EN MAIN

Pas besoin d’être une tête d’ampoule pour installer le feu avant Garmin VARIA sur votre vélo (ou sur votre casque, sur le kit « Trail Edition ») ! Le montage est très facile, on vous donne maximum 5 minutes chrono pour fixer le support (prolongateur) ergonomique fourni avec la lampe.

Sous ce support discret et léger, vous trouverez un socle : plaquez-y votre éclairage avant, et tournez la mollette pour verrouiller l’ensemble. Ça tient très bien : vous pouvez y aller ! Et l’avantage de ce système c’est que vous pouvez donc le retirer tout aussi facilement !

Vous pouvez utiliser votre feu avant VARIA de manière complétement autonome. Pour cela, Il suffit juste d’appuyer longuement sur le bouton on/off pour allumer, et ensuite par une simple pression faire varier l’intensité lumineuse.

Mais si vous souhaitez exploiter pleinement toutes ses possibilités – et notamment le réglage automatique de la luminosité – alors connectez-le à votre compteur Garmin (compatible avec Edge 520, Edge 820, Edge Explore 1000, Edge Explore 820 et Edge 1000). Il vous suffit simplement d’activer le Bluetooth !

…ET LA LUMIERE FUT

800 Lumens, ça pulse ! Eclairage en main, c’est juste incroyable de voir le faisceau lumineux se promener sur la colline d’en face… plus d’un kilomètre plus loin (distance max : 1.5 kms) ! Vive les sorties nocturnes !

Le Varia UT800 vous propose cinq modes d’éclairage : élevé, normal, faible, clignotant pour la nuit, et clignotant pour le jour. Nous avons pu tous les tester lors d’une session test en Aragón (Espagne). Avec les grosses chaleurs du mois de Juin les cyclistes locaux ont tendances à rouler en fin de journée sur des routes très fréquentées avec des tunnels. Nous étions justement en plein dans une campagne de prévention routière pour la protection des cyclistes… Suite à une série d’accidents dramatiques.

Une intensité lumineuse qui s’adapte en fonction de la vitesse et de la luminosité ambiante, c’est génial, pour plusieurs raisons : • Visibilité : en plein jour l’éclairage passe en mode clignotant. C’est bien plus efficace pour capter l’attention des autres usagers de la route. Quand on remonte les files de voiture, on voit bien que les yeux s’allument dans les rétroviseurs. Rassurant ! • Eclairage : vos besoins évoluent au cours d’une même sortie vélo. Nous l’avons expérimenté sur 150kms en terre aragonaise : lignes droites désertiques, vallées étroites et sombres et longs tunnels non-éclairés qui surgissent sans prévenir au détour d’un virage… Le VARIA s’adapte ! Et pour terminer ce test en beauté : crevaison en soirée, et descente dans la pénombre sur des routes sinueuses.…. Pas de souci : votre Compteur Garmin vous indique les courbes, et votre VARIA est là pour les allumer ! • Respects des automobilistes : 800 Lumens, c’est… puissant ! Et votre but n’est pas de les éblouir, n’est-ce pas ? Alors votre feu s’adapte à leur rencontre. C’est marrant de s’en apercevoir sur les portions roulantes et fréquentées : on croise les phares des autres véhicules, et on traverse les villes plus ou moins éclairées, fier d’exhiber son bolide full-option. On s’habitue vite à ce « luxe », qui est tout de même bien pratique ! • Economie de la batterie : un feu optimisé consomme juste ce dont il a besoin, donc il peut éclairer plus longtemps. Dans notre cas, nous n’avons pas poussé le VARIA dans ses retranchements (sinon nous ne serions plus là pour vous en parler), mais il a très bien tenu les quelques heures d’utilisation à la tombée du jour : il restait encore la moitié de la batterie après 3h d’utilisation.

On peut piloter les feux VARIA depuis son compteur GARMIN (820), mais le bandeau tactile est un peu difficile à viser quand on a de gros doigts… Et autant garder les yeux sur la route : nous vous suggérons de laisser l’éclairage en mode AUTO. Et de choisir l’allumage du VARIA au démarrage du compteur, c’est bien pratique !

Le Garmin VARIA UT800 est au prix public de 169,99 €. Ce n’est pas donné, c’est vrai, mais c’est un investissement terriblement rentable si l’on considère l’éventail d’utilisation et la sécurité qu’il nous offre. Avec le combo GARMIN EDGE + VARIA, ça vaut le coup de se garder un petit budget pour transformer votre vélo en véritable SUV !

Trouver un magasin

Avec 73 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou

Pour ne plus rien râter de notre actualite

Inscription Newsletter