Test de la panoplie hiver Castelli 2022

Test de la panoplie hiver Castelli 2022

L’hiver pointe son bout du nez, les températures baissent et généralement l’envie de faire un tour avec son petit vélo aussi.

Mais comme chez Culture Vélo, nous avons aussi à cœur de vous trouver des solutions, nous avons tester pour vous la toute dernière panoplie hiver de la marque Castelli.

Une panoplie complète donc, avec notamment la toute dernière veste GO Jacket et le dernier tissu Gore-Tex Infinium Windstopper.

La panoplie hiver Castelli comprend :

Avec un tel équipement, non là plus d’excuses il va falloir affronter la pluie, le vent, le froid et l’avantage c’est que nous avons tout pour être au sec et au chaud. Certes devant la cheminée ça marche aussi, mais bon comme on dit la saison elle se prépare l’hiver et Marc Madiot rajouterait un petit « allez mon grand, tu es grand tu peux le faire… »

C’est donc parti pour les Km sous la pluie, le vent, le froid, il faut bien ça.

Veste GO Jacket

Ce n’est pas une surprise, avant d’enfiler la veste, on retrouve la qualité de finition de la marque italienne, il n’y a rien à redire avec des ourlets sans couture, des poignets internes dissimulés, ainsi qu’une poche de poitrine zippée de couleur, c’est vraiment une très belle veste. A noter aussi au niveau sécurité, la présence d’une grande bande réfléchissante.

Pour ce qui est du tissu, la marque a opté pour une membrane Gore-Tex Infinium Windstopper, qui est à la fois respirant et isolant. C’est la référence du marché, vous avez en effet une veste légère, respirante et surtout chaude. Le second avantage c’est sa coupe (ici intermédiaire, c’est à dire ni trop large, ni trop fit). Vous allez pouvoir ajuster facilement le niveau de protection sans être serré. Option 1 (un simple maillot de corps pour les températures 7 à 15°) ou option 2 (maillot de corps et maillot en dessous de 7°). C’est donc intéressant, car la fourchette d’utilisation est large, jusqu’à 0° on peut rouler avec sans problème. On évitera tout de même les pluies importantes, car la veste n’a pas la capacité d’imperméabilité de la Perfetto RoS par exemple.

Sur le terrain, c’est un régal, on aime sa légèreté, son côté protecteur, la veste remonte haut sur le cou, le tissu est très agréable. La coupe elle aussi, vous n’êtes pas du tout compressé. L’accès aux poches est simple et les poches sont plus larges que sur les autres vestes de la marque, c’est encore un bon point.

La Go jacket est proposé en six coloris, vous avez donc le choix et en sept tailles. A 199€, c’est certes un budget pour une veste, mais sa polyvalence d’utilisation, sa finition, et sa coupe en font un must have pour la majorité des cyclistes. Au risque de le répéter, si vous voulez avoir plus chaud, adoptez l’Alpha RoS 2, elle est certes plus chère (299,95€) et si vous voulez plus d’imperméabilité préférez la perfetto RoS (229,95€).

C’est votre pratique, votre besoin qui pourra vous orienter, mais clairement pour nous c’est le meilleur compromis pour quelqu’un qui ne roule pas sous les conditions extrêmes et qui ne cherche pas une coupe cintré. Au niveau de la taille et rareté chez Castelli, il ne sera pas utile de prendre la taille au-dessus.

- Les +

  • Finition
  • Respirabilité
  • Protection contre le froid
  • Polyvalence d’utilisation
  • Coupe confort
  • Poche devant et poches larges derrière

- Les –

  • Protections contre la pluie
  • Pas assez chaude en dessous de 5° sauf si la sortie est intensive.

Le maillot de corps Flanders Warm

Si il y a bien une chose qu’il faut connaitre pour ne pas trop souffrir du froid à vélo l’hiver, c’est bien le système des 3 couches. En effet, il faut un sous vêtement respirant (la première couche), une seconde couche isolante et la dernière protectrice-coupe-vent. Il existe différents maillots de corps (manches longues, courtes, et vous avez aussi des tissus différents pour plus ou moins d’isolation thermique).

Avec le Flanders Warm, là c’est évident, on rentre dans ce qu’il se fait de mieux sur le marché au niveau de la protection contre le froid, vous pouvez rouler jusqu’à -5°. Alors rouler sous cette température reste très rare, mais cette capacité d’isolation est-elle utile ? ou de trop ? A notre avis, c’est important d’avoir une base solide et c’est aussi votre localisation géographique qui va faire la différence. Si dans le Nord Est par exemple ou en montagne ces températures fraiches sont régulières en hiver, elles le sont moins sur la côte d’azur par exemple.

Avec ce maillot, vous pouvez l’utiliser régulièrement mais il faut évidemment jouer sur les couches avec la Jacket jusqu’à 5-7 degrés c’était suffisant, en dessous de 5 il fallait rajouter une couche pour vraiment être au chaud. A noter aussi en fonction de l’intensité de votre entrainement, exemple si vous roulez vite en groupe et qu’il fait moins de 5°, la seule sous couche et la veste est suffisante. C’est assez impressionnant et tellement agréable, on a cette impression de légèreté incroyable.

Pour conclure, c’est sans doute le maillot de corps le plus isolant que nous ayons eu en test. Alors si chez vous il fait froid l’hiver, ce maillot est indispensable. Pour ceux qui ont des températures plus clémentes, il faudra éventuellement adopter une veste plus légère, mais toujours est-il que pour rester au chaud, ce Flanders Warm est ce qu’il se fait de mieux…alors n’hésitez pas

- Les +

  • Respirabilité
  • Légèreté
  • Isolation thermique

- Les –

  • Isolation thermique importante, il ne faut pas se tromper de vestes, sinon on a vite chaud.

Cuissard long Entrata

99,95€ le cuissard long Castelli c’est déjà une bonne surprise. On retrouve ici donc le premier prix de la marque, mais ce n’est pas pour cela que les prestations sont au rabais. Non tout simplement, le choix des tissus, la coupe et la peau de chamois sont adaptés. On retrouve ici la peau Kiss Air 2, qui est parfaite pour des sorties de 2h-3h, le tissu thermoflex lui est un indispensable et vous protégera contre le froid.

A l’essayage c’est évident, c’est le mode confort qui est enclenché, il n’y a pas de zones de compression ni de renforts au niveau des cuisses, des tibias, du fessier. C’est clairement un produit « entrée de gamme » mais qui est parfait pour quelqu’un qui ne roule pas des heures sous un froid polaire et avec de la pluie.

Cependant si vous avez régulièrement des températures en hiver oscillant entre 0 et 5°, ce cuissard n’offrira pas assez de protections et encore moins sous conditions pluvieuses, c’est le bémol du produit, le prix est là mais pour le grand froid ce n’est pas l’idéal.

Donc en résumé, un super collant très agréable à porter efficace sur des sorties de 2h-3h, le tout sous une température hivernale clémente (entre 6 et 14°) et sans pluie.

- Les +

  • Rapport qualité prix
  • Qualité de la peau
  • Confort

- Les –

  • Un peu juste pour une pratique plus intensive
  • Pas de protections contre la pluie, les projections

Gilet et veste SQUADRA STRETCH

Si il fallait un accessoire de plus, il y aurait la possibilité d’adopter le gilet ou la veste squadra stretch.

L’un comme l’autre on un apport évident au niveau du vent, c’est un super coupe-vent. Elle servira surtout au démarrage d’une sortie, pour vous réchauffer. L’intérêt est là et aussi si vous avez des longues descentes autour de chez vous (par exemple en montagne ou autre). Pour le reste, il n’y a rien à redire la conception et la qualité du produit sont au rendez-vous. C’est compact et elle se range facilement dans la poche, c’est efficace, même si dommage elle ne se referme pas sur elle-même. Sur le côté respirant, c’est une avancé évidente par rapport aux vestes des années précédentes, mais il faut bien avoir en tête que c’est un coupe-vent, donc il faut l’utiliser pour cela, sinon vous allez avoir vite chaud, très chaud.

La configuration idéale pour la veste, il fait froid au démarrage, vous avez un maillot de corps flanders warm, la veste go jacket, et la surveste va vous mettre en conditions, c’est top si vous savez que dans une heure vous allez avoir une montée en température. Elle peut aussi s’utiliser comme veste seule, mais elle n’a pas de poches…dommage. Pour le côté protection pluie, n’attendez pas de miracles ce n’est pas fait pour, une averse oui, plus, non.

Et le gilet alors, c’est intéressant de l’avoir mais peut-être plus pour l’été ou le printemps, alors à vous de voir si vous vous y retrouvez dans l’usage de cette veste ou de ce gilet.

- Les +

  • Finition
  • Protection vent
  • Légèreté
  • Coupe

- Les –

  • Pas de poches
  • Protection contre la pluie
  • Pas refermable sur elle même

Les Accessoires

Oui une panoplie ce sont aussi ces accessoires ô combien indispensables. Souvent un détail mais qui peuvent changer votre sortie. On le sait, pour rester au chaud il faut couvrir les extrémités, alors commençons par les pieds.

Chaussettes Alpha

Il faut avoir en tête qu’une paire de chaussettes un peu plus épaisse, avec un tissu différent est une bonne option pour bien se prémunir contre le froid. Les fabricants améliorent sans cesse leurs produits, avec des tissus de plus en plus fin. Ici avec la paire de chaussettes ALPHA, vous avez de la laine mérinos, le top . Au niveau du confort il n’y a rien à redire, c’est une perle. Nous avons déjà eu des chaussettes hiver, mais souvent trop épaisse pas agréable à porter, là c’est tout le contraire…on peut le dire l’ALPHA a mis tout le monde d’accord et c’est une très belle découverte. Disponibles en 7 couleurs et 3 tailles.

- Les +

  • Le choix des couleurs
  • Le maintien
  • Le confort
    - Les –
  • RAS

Les couvres-chaussures Entrata

Nous enchainons avec les couvre-chaussures, là encore pour celui qui veut prendre son vélo en hiver, c’est sans doute le must have. Ici on retrouve une paire de couvre-chaussures Castelli Entrata. Dotée d’un intérieur en tissu polaire et avec un traitement DWR, elle offre également une protection contre les projections d’eau et le vent. Le tissu est extensible afin d’offrir une grande liberté de mouvement, c’est l’atout numéro 1 de l’entrata tout comme le côté plaqué à la chaussure. A l’arrière, une fermeture permet d’enfiler ce couvre chaussures, mais il faut s’employer pour la fermer, c’est tellement plaqué qu’il faut vraiment forcer, heureusement il y a une boucle de retrait sur le talon pour vous aider.

En conclusion, ici pour moins de 50€, vous avez une paire de couvre-chaussures qui vous protégera clairement dans de nombreuses conditions (à noter qu’il a deux limites, la première en dessous des 5° c’est un peu insuffisant, et sous la pluie elle n’est pas assez imperméable).

- Les +

  • Le prix
  • La protection jusqu’à 5° et le vent
  • Le côté fit sur la chaussure
  • La souplesse

- Les –

  • Difficultés pour enfiler
  • La protection en dessous de 5°
  • Pas assez imperméable

Gants Entrata

On remonte et nous arrivons aux gants. Plus qu’indispensables, c’est l’accessoire précieux des cyclistes en hiver. Néanmoins, il en existe beaucoup aujourd’hui, et pour trouver les siens, il faut parfois tester. En effet, nous retrouvons les gants épais pour les températures fraiches ou pour les frileux, l’avantage c’est le confort et la protection contre le froid, par contre ils sont souvent trop épais, et le toucher du guidon n’est pas vraiment là. On a ensuite, des gants néoprènes, le top forcément sous la pluie, pour le reste en revanche, c’est une autre histoire. Il n’y a pas de respirabilité, donc effet étuve et vous transpirez énormément. On peut continuer avec aujourd’hui dans les gammes, des gants plus fins avec des membranes gore-tex, sans doute le top pour avoir un bon toucher du guidon. Pour bien ressentir le cintre c’est le mieux, par contre pour les plus frileux, ils peuvent être un peu trop léger au niveau de la protection contre le froid.

Avec l’entrata, c’est plutôt simple, il reprend un peu tout, un peu de confort, un peu de toucher, un peu de protection contre le froid, c’est donc un gant polyvalent. Donc vous pouvez y aller, si encore une fois vous ne roulez pas quand il fait 0° et avec de la pluie. Sinon, cette paire de gants pourra vous suivre quasiment tout l’hiver et c’est bien l’intérêt. Sans parler de son prix 59,95€, l’adopter est une très bonne affaire. Si vous souhaitez un gant plus fin et sur quasiment le même niveau de prix, vous pouvez aussi opter pour le PERFETTO ROS, qui aura aussi l’avantage d’être un peu plus résistants à l’eau, mais peut-être un peu moins chaud…encore une question de priorité.

- Les +

  • Le prix
  • Le confort
  • La capacité de protection
  • Gant hybride

- Les –

  • Pas au top quand il pleut

Le cache-cou Castelli Pro Thermal

On termine le tour de cette panoplie, avec sans doute l’accessoire qui est le plus bluffant pour son prix de 19,95€. Le cache-cou Castelli Pro Thermal est tout simplement parfait. Il est chaud, hyper extensible (vous pouvez vous recouvrir totalement lors des températures fraiches, ou en début de sortie ), un accessoire que vous allez pouvoir utiliser tout l’hiver. Donc si vous avez envie d’offrir un cadeau à un proche qui est cycliste, c’est sans doute le cadeau le plus utile et le moins cher.

Les +

  • Le confort
  • Le prix
  • La plage d’utilisation

Les –

  • RAS

En conclusion

Castelli ne se rate pas au moment de concevoir des produits ou au moment d’innover. La nouvelle veste Castelli Go, est vraiment une merveille pour son côté light et protecteur, mais c’est surtout sa polyvalence d’usage qui nous a convaincu. C’est clairement un must have, tout comme le maillot de corps.

Pour le reste, c’est votre pratique qui va vous orienter, le collant c’est un « entrée de gamme » parfait, mais si vous avez une pratique intensive, il ne conviendra pas.

Pour la veste et le gilet, c’est un peu particulier, c’est un luxe mais parfois avoir cette petite protection supplémentaire ne l’est pas du tout sur le vélo.

Les autres accessoires, couvre chaussures, chaussettes, gants, et tour de cou, là encore il n’y a rien à redire. C’est souvent le bon compromis pour être bien la majorité du temps.

Si vous avez des conditions extrêmes (pluie et froid) au niveau couvre chaussures et gants il faudra prendre autre chose, le tour de cou et les chaussettes c’est parfait tout le temps.

Encore une fois Castelli montre l’ensemble de ses capacités via cette panoplie, efficace, technique et durable. C’est un élément important, car ce sont des produits qui vont durer dans le temps, oui il y a un prix mais même dans un usage intensif, vous pouvez compter sur la qualité/durabilité et ce n’est pas partout pareil.

Trouver un magasin

Avec 73 magasins, il y a nécessairement un Culture Vélo près de chez vous :

ou